Mama na Mtoto : Obstacles et facteurs favorables à l’équité des sexes et au déploiement en Tanzanie (ISMEA)

En Tanzanie, un projet surnommé populairement « MamaToto » (mère-bébé) renforce les capacités locales visant à améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE). Il met à l’essai un ensemble SMNE complet qui s’appuie sur la mise en œuvre par district, les éléments de preuve et les pratiques exemplaires tirés d’efforts similaires en Ouganda. Il vise à réduire la mortalité maternelle et infantile par la hausse du nombre d’accouchements en présence de personnel qualifié, la participation aux soins prénatals et postnatals, l’élaboration d’un modèle de mise en œuvre destiné aux districts SMNE et l’établissement de stratégies en vue d’un déploiement ultérieur en Tanzanie qui ciblera les populations les plus vulnérables.

Cependant, il faut éliminer les obstacles au déploiement des interventions vitales SMNE dans la population pour réduire la morbidité et les décès maternels et infantiles, entre autres en faisant participer les hommes et les parties prenantes des collectivités. Dans le district Misungwi de Tanzanie, là où le projet est mis en œuvre, seulement 13 % des femmes enceintes ont assisté aux soins prénatals dans le premier trimestre et seulement 47 % d’entre elles sont venues au moins quatre fois, soit le nombre minimal recommandé. Le taux de prévalence des contraceptifs est de 17 % et celui du besoin non satisfait de planification familiale est de 27 %.

Ce projet, résultat d’un partenariat entre deux établissements tanzaniens, la Catholic University of Health and Allied Sciences et l’Université des sciences et technologies de Mbarara, renforcera les capacités locales en conception de recherche qualitative, exécution, analyse, synthèse et application des connaissances. Il vise à augmenter la compréhension des occasions favorisant la participation de la population mâle, adolescente ou vulnérable et donc d’accroître l’accès aux soins prénatals, d’accouchement et postnatals. Il permettra de mieux comprendre les facteurs qui favorisent et défavorisent le déploiement au-delà des districts du projet ayant reçu du financement, selon les expériences similaires du projet en Ouganda. Enfin, il offre des possibilités aux chercheurs est-africains d’établir une collaboration Sud-Sud.

Ce projet est financé par le programme Innovation pour la santé des mères et des enfants d’Afrique. L’ISMEA est une initiative d’une durée de sept ans financée à hauteur de 36 millions de dollars par Affaires mondiales Canada, le CRDI et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Projet nᵒ

108547

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Nafissatou Diop

Financement total

CAD$ 487,400

Pays

Tanzanie