Lutter contre le stress thermique en Asie du Sud : un effort interconsortium de l'IRCAAA

Des vagues de chaleur ont causé environ 4 500 morts en Inde et au Pakistan en 2015. Les répercussions du stress thermique en milieu urbain sont bien documentées, mais on manque de données sur l'impact en milieu rural. Ce projet vise à comprendre les îlots de chaleur en Inde et au Pakistan et à examiner la pertinence de diverses mesures d'adaptation.

La fréquence des vagues de chaleur a augmenté de 30 % de 1961 à 2010. Toutefois, la définition d'une vague de chaleur ne tient pas compte des effets de la chaleur extrême sur la santé publique, ni de facteurs comme l'humidité, ou la durée de l'épisode. La majorité des études reposent sur des données fournies par les stations météorologiques qui ne reflètent pas les températures à l'intérieur des bâtiments.

Les travailleurs agricoles sont fortement exposés à la chaleur en Asie du Sud. Il existe peu de données scientifiques sur l'expérience de la chaleur, l'incidence de l'exposition à la chaleur, et les mesures d'adaptation.

Ce projet cernera les lacunes et améliorera la sensibilisation au problème en réunissant des données probantes sur les mesures d'adaptation qui réduisent le stress thermique.

Le projet examinera les facteurs et les obstacles liés aux mécanismes d'adaptation. La Watershed Organisation Trust mènera une étude à Vidarbha en Inde pour comprendre les variations du confort thermique. Au Pakistan, le Sustainable Development Policy Institute examinera si le bien-être joue un rôle dans la décision de migrer. Aux deux endroits, Alterra mesurera la température à l'intérieur et à l'extérieur.

Des équipes de recherche mèneront des entrevues et des ateliers pour évaluer les options d'adaptation pour se soustraire au stress thermique.

Il s'agit d'un projet de recherche interconsortium de l'Initiative de recherche concertée sur l'adaptation en Afrique et en Asie. L'IRCAAA vise à accroître la résilience des populations pauvres aux changements climatiques en aidant un réseau de consortiums à mener des recherches de grande qualité de même qu'à interagir avec la sphère des politiques dans des zones cruciales en Afrique et en Asie. L'IRCAAA est co-financée par le CRDI et le Department for International Development du Royaume-Uni.

Projet nᵒ

108317

État du projet

Actif

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Melanie Robertson

Financement total

CAD$ 79,021

Pays

Pakistan

Chargé(e) de projet

Christian Siderius

Chargé(e) de projet

M.C. Balje Dr.

Institution

Stichting Wageningen Research

Pays d' institution

Netherlands