Les rôles sexospécifiques et la violence en milieu urbain au Pakistan

Les jeunes hommes sont les agents et les victimes de violence urbaine les plus visibles et les mieux étudiés. Les jeunes femmes, pour leur part, sont les plus invisibles, et demeurent relativement peu étudiées.

Le présent projet examinera les facteurs qui définissent les rôles sexospécifiques et la mesure dans laquelle ils contribuent à la violence chez les jeunes des villes. Les chercheurs étudieront quatre quartiers ouvriers de Karachi et de Rawalpindi/Islamabad. Les travaux visent à :
- examiner de quelle manière les attentes différentes que l'on a par rapport aux rôles respectifs des hommes et des femmes peuvent contribuer à certaines formes de violence;
- faire mieux comprendre en quoi un meilleur accès aux services publics, aux débouchés, à l'instruction publique et aux médias pourrait modifier et réduire la violence urbaine au Pakistan;
- indiquer des voies que l'on pourrait suivre afin d'atténuer la violence en réduisant la vulnérabilité.

Suivant l'approche adoptée pour la recherche, on considère les femmes et les hommes comme des catégories définies par la société. Les modèles propres à des cultures particulières recoupent des idées répandues sur la planète concernant la masculinité et la féminité, ainsi que des expériences qui s'y rattachent un peu partout dans le monde. Ils entrent souvent en jeu dans la violence localisée, qu'elle se manifeste à la maison ou dans le quartier.

L'équipe de recherche utilisera des méthodes qualitatives et quantitatives pour décrire le capital social, c'est-à-dire les avantages qu'une collectivité offre à ses membres, et les espaces violents qui existent au sein de cette collectivité. On possède actuellement peu de données détaillées sur la violence urbaine au Pakistan. Pour cette raison, le projet établira un relevé des actes de violence, qu'ils aient été commis en public ou en privé, dans certains quartiers de Karachi et de Rawalpindi/Islamabad; on précisera leur type et leur fréquence, en tenant compte des sexospécificités. Ce sera vraisemblablement le tout premier relevé du genre au Pakistan.

Ce projet s'inscrit dans l'initiative Villes sûres et inclusives, qui vise à constituer une assise de données probantes sur les liens entre la violence, la pauvreté et les inégalités en milieu urbain. Financée conjointement par le CRDI et le DFID, cette initiative cherche à cerner les stratégies les plus efficaces pour contrer ces phénomènes en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Projet nᵒ

107363

État du projet

Completed

Date de début

Friday, December 21, 2012

Date butoir

Friday, April 29, 2016

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Navsharan Singh

Financement total

CAD$ 479,300

Pays

Pakistan

Chargé(e) de projet

Dr Nausheen H Anwar

Institution

Institute of Business Administration, Karachi

Pays d' institution

Pakistan

Site internet

http://www.iba.edu.pk