Les jeunes Arabes comme acteurs politiques : Renforcer la résilience par de nouvelles formes de mobilisation

Après l’optimisme qu’ont suscité les soulèvements populaires de 2011, le mouvement de réforme dans la région arabe s’essouffle. Étant le lot de beaucoup de pays, la répression, les conflits et l’instabilité précarisent les institutions et les populations. Néanmoins, certaines personnes de la région déploient des efforts, structurés ou non, pour améliorer ces situations complexes. Au coeur de ce processus se trouvent des jeunes qui ont joué un rôle important dans les mouvements sociaux de 2011 et qui continuent de former la pierre angulaire de la résilience sociale dans la région.

Dans le but de combler une telle lacune, ce projet sur deux ans, qui sera géré par l’Initiative arabe de réforme (ARI), vise à favoriser le perfectionnement des jeunes en tant qu’acteurs dans les sphères politiques, sociales, économiques et culturelles. L’ARI, qui travaillera directement avec les jeunes, leur procurera des stratégies et outils pratiques qui renforceront leur résilience et leur donneront plus de latitude, de confiance et de soutien afin de leur permettre d’intégrer l’arène politique traditionnelle.

Le but est d’employer la méthodologie recherche­action pour soutenir les initiatives socio­économiques que des jeunes dans divers pays arabes ont mises sur pied pour contrer la violence et l’instabilité, l’exclusion sociale, les inégalités et la piètre gouvernance : des facteurs qui précarisent les sociétés et font le jeu de la radicalisation. Le projet visera les pays en conflit (la Syrie) et les pays qui connaissent l’instabilité et des difficultés de gouvernance (le Liban, la Tunisie et l’Algérie). L’ARI appuiera des initiatives menées par des jeunes dans ces pays afin de mettre en évidence les sources de transformation politique et sociale.

Le projet permettra de déterminer et d’appuyer des initiatives de gouvernance menées par des jeunes en Syrie, de mettre au point des stratégies pour les renforcer et de créer des moyens d’en assurer la pérennité; de consolider les rôles des jeunes acteurs sociaux en Algérie, en Tunisie et au Liban en élaborant des stratégies visant leur participation directe et indirecte à la sphère politique; de créer des réseaux et de relier de jeunes chefs de file et activistes de la région au moyen de coalitions axées sur les enjeux et les valeurs; de formuler des recommandations d’actions futures et de collaboration avec d’autres acteurs sociaux, le secteur privé et les forces politiques traditionnelles.

Projet nᵒ

108415

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Roula El-Rifai

Financement total

CAD$ 552,000

Pays

Algérie, Liban, Syrie, Tunisie

Chargé(e) de projet

Bassma Kodmani

Institution

ARI Centre pour une initiative arabe de réforme

Pays d' institution

France

Site internet

http://www.arab-reform.net