Les femmes dans le secteur du travail domestique et le secteur bancaire au Ghana : du non structuré au structuré, et vice versa ?

Depuis les années 1990, la libéralisation économique et les réformes du marché du travail ont occasionné des changements importants dans le secteur du travail domestique et le secteur bancaire au Ghana. D'une part, de plus en plus d'emplois du secteur du travail domestique relèvent de l'économie structurée en raison des activités menées par divers agents et agences. D'autre part, le secteur bancaire, traditionnellement perçu comme un bastion d'emplois à long terme relevant de l'économie structurée, change progressivement avec l'arrivée des agences de placement. Ces modifications des conditions de travail des femmes au Ghana se produisent dans un contexte de libéralisation du marché du travail et d'essor de l'économie non structurée tant dans les pays industrialisés que dans les pays en développement. Jusqu'à maintenant, quand les responsables des politiques se sont intéressés à l'économie non structurée au Ghana, cela a surtout été pour inciter les entreprises à s'intégrer à l'économie structurée, dans l'optique d'élargir l'assiette fiscale. On a prêté moins d'attention aux conditions de travail des femmes et à leurs droits économiques. Ce projet vise à rectifier le tir en faisant la lumière sur les caractéristiques sexospécifiques des conditions de travail tant dans l'économie non structurée que dans l'économie structurée. Pour ce faire, les chercheurs examineront en quoi les agences de placement dans le secteur du travail domestique et dans le secteur bancaire modifient la nature du travail des femmes. On espère que le projet pourra exercer une influence sur les politiques et mener à la création d'un régime de l'emploi équitable aussi bien pour les femmes que pour les hommes tout en favorisant des moyens de subsistance durables.

Projet nᵒ

104851

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, April 7, 2008

Date butoir

Friday, May 11, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Thioune, Ramata Aw

Financement total

CAD$ 263,100

Pays

Afrique, Ghana, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Dr. Dzodzi Tsikata

Institution

University of Ghana

Pays d' institution

Ghana

Site internet

http://www.ug.edu.gh