Les approches multisectorielles pour prévenir les grossesses précoces dans les collèges au Togo

Ce projet vise à générer, à travers une recherche opérationnelle, des connaissances sur le phénomène des grossesses précoces et de développer des stratégies multisectorielles, centrées sur les adolescents et prenant en compte les acteurs du système de l’éducation, de la santé, du milieu judiciaire et des communautés.

La prévention des grossesses chez les adolescents en milieu scolaire est une préoccupation centrale des états et des institutions intervenant dans la santé de la reproduction en Afrique de l’Ouest. Au Togo, 17 % des adolescentes de 15-19 ans ont déjà commencé leur vie féconde, et ces grossesses précoces entraînent une multitude de conséquences néfastes pour elles-mêmes, leurs familles et leurs communautés.

Ce projet de recherche-action va identifier et mettre en œuvre les facteurs visant à renforcer les habiletés des différents acteurs dans la mise en place de stratégies susceptibles de créer des conditions efficaces de la lutte multisectorielle contre les grossesses précoces au Togo.

Les principaux résultats attendus de la recherche, en plus des publications scientifiques, seront l’identification des niveaux et facteurs liés aux perceptions des grossesses d’adolescentes, aux comportements et pratiques face à la sexualité des adolescents, à la demande et à l’offre de services de santé sexuelle et de la reproduction aux adolescents et à la mobilisation/engagement de l’État, des organisations non-gouvernementales, des leaders communautaires et religieux dans la prévention des grossesses des adolescentes. Plus important encore, les expériences multisectorielles porteuses de changements significatifs en matière de lutte contre les grossesses des adolescentes seront aussi identifiées.
Ce projet fait partie des neuf sélectionnés comme cohorte de projets de recherche sur la mise en œuvre s’étendant sur deux régions (Afrique de l’Ouest et le Moyen-Orient) et deux questions thématiques (santé sexuelle et reproductive des adolescents et systèmes d’information sanitaire).

Le projet est étroitement aligné avec la nouvelle Politique d’aide internationale féministe du Canada, les priorités stratégiques détaillées dans la Stratégie mondiale de l’OMS pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent (2016-2030), et l’agenda global de 2030 pour le développement durable.

Projet nᵒ

108675

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Marie-Gloriose Ingabire

Financement total

CAD$ 723,100

Pays

Togo

Chargé(e) de projet

Selom Komlan Noussoukpoe

Institution

Association Togolaise pour le Bien Etre Familial

Pays d' institution

Togo

Site internet

http://www.atbeftogo.org