L’éradication de l’anémie dans les Hautes Andes : Lier la protection sociale aux interventions agricoles et nutritionnelles à grande échelle

En dépit des progrès notables réalisés au cours de la dernière décennie dans la réduction de la pauvreté et de la malnutrition au Pérou grâce à une série d’interventions gouvernementales, l’anémie chez les femmes et les enfants des zones rurales des Andes demeure un défi majeur pour les programmes nationaux de protection sociale et de développement. Les diverses mesures prises de manière indépendante par plusieurs organismes ne se sont pas révélées efficaces et le ministère de la Protection sociale reconnaît qu’une nouvelle approche est nécessaire pour réaliser des progrès notables.

Le Centro International de la Papa – également connu sous le nom de Centre international de la pomme de terre –, établi à Lima (Pérou), a mis au point des variétés de pommes de terre améliorées à forte teneur en fer et en zinc qui pourraient contribuer à réduire la prévalence de l’anémie chez les populations rurales (dont la pomme de terre est le principal aliment de base), notamment parmi les enfants et les femmes. Cependant, les pommes de terre ne suffiront pas à elles seules à fournir un régime alimentaire nutritif équilibré, c’est pourquoi ce projet étudiera les mesures qui pourraient compléter les sources alimentaires biofortifiées.

Les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux travailleront de concert à l’élaboration d’une stratégie coordonnée qui combine des interventions dans l’agriculture, la santé, l’éducation et les chaînes de valeur dans la municipalité de Curgos, la zone rurale la plus vulnérable du Pérou et une région prioritaire pour le gouvernement. La stratégie sera mise à l’essai à Curgos et les recommandations politiques ainsi que les démarches de mise à l’échelle seront effectuées directement aux ministères de la Protection sociale et de l’Agriculture, qui participent au projet depuis son élaboration.

L’équipe du projet comprend des experts pertinents en agronomie, en économie, en santé, en nutrition et en recherche sur les politiques. Les leçons retenues de cette étude pilote contribueraient à l’utilisation de l’approche dans le monde entier par le vaste réseau du Programme de recherche du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale sur les racines, tubercules et bananes.

Projet nᵒ

109024

État du projet

Actif

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Marco Rondon

Financement total

CAD$ 528,550

Pays

Pérou

Programme

Agriculture et sécurité alimentaire

Chargé(e) de projet

Guy Hareau

Institution

International Potato Center/Centre international de la pomme de terre/Centro Internacional de la Papa

Institution Country

Peru

Institution Website

http://www.cipotato.org