L’entreprise sociale Farm Shop apporte fournitures, connaissances et profits aux agriculteurs du Kenya

Un modèle éprouvé de vente au détail et de distribution

L’insécurité alimentaire touche plus de 43 % de la population du Kenya, et 46 % vivent sous le seuil de la pauvreté. Le gouvernement reconnaît l’importance des petits exploitants agricoles, qui fournissent 75 % de la production agricole du pays. Toutefois, il est difficile d’accroître leur productivité agricole : les chaînes d’approvisionnement sont fragmentées, inefficaces et non officielles. Les produits contrefaits sont omniprésents, il y a peu de disponibilité et les prix sont élevés, car les chaînes d’approvisionnement sont inefficaces et les relations de pouvoir, inégales.

Farm Shop, une entreprise sociale kényane, surmonte ces difficultés grâce à un réseau de distribution moderne qui offre aux agriculteurs ruraux un accès abordable et fiable à des produits, à l’éducation, à des services adaptés aux femmes et à des fournisseurs de services dignes de confiance. Un financement de démarrage offert par une fondation familiale canadienne (Comart) et deux fondations mondiales (MasterCard et Ford) a permis de mettre le modèle à l’essai et de conclure que les agriculteurs étaient plus susceptibles d’acheter et d’utiliser correctement des intrants agricoles avérés qui améliorent le rendement des récoltes.

Expension des boutiques Farm Shop en Afrique subsaharienne

Un financement complémentaire du Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale (FCRSAI) appuie sur le succès des 25 premières boutiques agricoles et permet d’offrir de la formation et du soutien en vue d’établir un réseau de 125 nouvelles franchises. Les chercheurs entrevoient ceci comme un tournant décisif pour atteindre une viabilité financière, ce qui éliminerait la nécessité d’obtenir des subventions du gouvernement. Les résultats poseront les jalons de l’ouverture de 500 autres boutiques certifiées en Afrique de l’Est d’ici 2020 et l’établissement d’un réseau de 10 000 boutiques en Afrique subsaharienne d’ici 10 ans.

L’équipe de spécialistes des affaires et de l’agriculture de Farm Shop, ainsi que les chercheurs du Kenya et du Canada, testeront plusieurs façons d’accroître l’ampleur des opérations de l’entreprise jusqu’au seuil de rentabilité attendu de 150 boutiques.

Les résultats attendus

  • D’ici la fin de 2017, établir un réseau de 150  boutiques offrant des services à 75 000 petits exploitants agricoles (composés à 50 % de femmes) et des avantages à 375 000 membres de familles d’agriculteurs
  • Doubler ou tripler les récoltes des petits exploitants agricoles afin d’accroître leur revenu et l’approvisionnement en nourriture dans les zones rurales pauvres
  • Créer 1 375 nouveaux emplois à plein temps, à temps partiel et indirects grâce à la création de 125 nouvelle boutiques
  • Communiquer les résultats des recherches et les enseignements tirés aux décideurs et entrepreneurs africains ainsi qu'aux dirigeants des collectivités locales

Projet nᵒ

108126

État du projet

Actif

Date de début

Sunday, November 1, 2015

Date butoir

Thursday, March 1, 2018

Durée

28 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Rondon Marco

Financement total

CAD$ 1,500,000

Pays

Kenya

Chargé(e) de projet

Kevin McKague

Institution

Board of Governors of Cape Breton University

Site internet

http://www.cbu.ca