Farm Shop : Augmenter l'accès aux matières premières agricoles au Kenya (FCRSAI, phase II)

Il est difficile pour la plupart des petits agriculteurs d'Afrique subsaharienne d'avoir accès à des matières premières agricoles. La région dispose d'un réseau de distribution et d'un réseau de vente au détail peu développés. Le contrôle de la qualité est insuffisant. Ce projet vise à accroître la productivité, la sécurité alimentaire et le revenu des petits exploitants agricoles au Kenya.

Service aux agriculteurs dans la vente au détail
Lancé en 2012, Farm Shop est un réseau de vendeurs au détail qui donnent des conseils aux agriculteurs et distribue des matières premières ou des produits agricoles dans les régions rurales. Il a pour but d'accroître la qualité des biens et services et leur transparence.

Farm Shop est un modèle de franchise social novateur qui permet d'obtenir des matières premières d'excellente qualité à des prix abordables grâce à des économies d'échelle. Il forme également des franchisés et des agriculteurs sur la façon d'utiliser les matières premières.

Au cours de ses trois premières années d'existence, Farm Shop a créé 25 magasins, lesquels ont servi plus de 60 000 petits exploitants agricoles (dont 48 % étaient des femmes). Ces magasins ont permis de valider les bienfaits d'un modèle de franchise social à l'échelle d'un projet pilote. Tout le défi réside désormais dans le déploiement à grande échelle de ce modèle tout en assurant un caractère durable et une réussite sans pour autant sacrifier la qualité. Il sera particulièrement important de rester sensible aux besoins des femmes.

Création d'un modèle autosuffisant
Ce projet mettra à l'essai des moyens d'augmenter l'ampleur des activités de Farm Shop jusqu'à un seuil de rentabilité que l'on a estimé à 150 magasins, où elles seraient autosuffisantes. L'équipe de projet analysera les éléments nécessaires pour y parvenir et les conditions requises pour déployer les franchises sociales à grande échelle. Ce déploiement permettrait aux activités de créer des emplois et d'améliorer l'efficacité du mécanisme de livraison des matières premières agricoles à 360 000 petits et moyens producteurs au Kenya, selon les estimations.

Le potentiel est énorme. Ces petits exploitants agricoles pourraient doubler voire tripler leurs récoltes, accroître leur revenu et produire des effets multiplicateurs importants pour l'ensemble de l'économie.

Financement du projet
Ce projet est subventionné par le Fonds canadien de recherche sur la sécurité alimentaire internationale (FCRSAI), un programme du CRDI qui bénéficie du soutien financier du gouvernement du Canada par l'intermédiaire d'Affaires mondiales Canada (anciennement Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada).

Projet nᵒ

108126

État du projet

Actif

Date de début

Friday, August 14, 2015

Durée

28 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Marco Rondon

Financement total

CAD$ 1,500,000

Pays

Kenya

Chargé(e) de projet

Kevin McKague

Chargé(e) de projet

Donald Hamilton

Institution

Board of Governors of Cape Breton University

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.cbu.ca