Le rôle de l’IL6 dans le cancer du foie lié à l’hépatopathie métabolique

Le cancer du foie est souvent mortel. Il n’existe que très peu d’options de traitement, et il s’agit de l’un des cancers dont l’incidence augmente dans le monde entier. L’obésité ou les maladies métaboliques (comme le diabète et la stéatose hépatique) constituent des facteurs de risque du cancer du foie qui sont mal compris. Puisque ces conditions atteignent des proportions épidémiques dans bon nombre de pays, on s’attend à ce que la prévalence du cancer du foie continue d’augmenter.

Afin de trouver des moyens novateurs de traiter le cancer du foie, le présent projet vise à identifier les protéines et les voies cellulaires qui influent sur le développement et la croissance des tumeurs hépatiques, plus particulièrement celles liées à l’obésité. L’équipe tentera de déterminer si une nouvelle voie de signalisation de l’interleukine 6 (IL6) contrôle le développement de tumeurs hépatiques chez des souris rendues obèses avec une alimentation riche en sucre et en gras, et chez des patients obèses atteints d’un cancer du foie. L’IL6 est une hormone qui circule dans le sang et pourrait donc être à la fois un nouveau biomarqueur du cancer du foie et une nouvelle cible thérapeutique pour traiter la maladie.

Le projet est dirigé au Canada par l’Institut de recherches cliniques de Montréal, en collaboration avec le Hadassah Medical Centre (Israël) et la Dokuz Eylül University (Turquie). Il a été retenu aux fins de financement au cours du troisième concours de recherche du Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, un partenariat entre le CRDI, les Instituts de recherche en santé du Canada, l’Israel Science Foundation et l’Azrieli Foundation.

Projet nᵒ

108591

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Fabiano Santos

Financement total

CAD$ 670,000