Le défi de l'hygiène dans les zones urbaines pauvres (Afrique de l'Est)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l'amélioration de l'approvisionnement en eau, de l'assainissement et de l'hygiène pourrait réduire la charge de morbidité dans le monde dans une proportion pouvant atteindre 15 %. Jusqu'à tout récemment, les gouvernements et la communauté internationale n'accordaient que peu d'attention à la question de l'assainissement. Par exemple, le Kenya et l'Ouganda travaillent depuis 2002 à remanier leurs mécanismes de gouvernance de l'eau et d'approvisionnement en eau avec l'aide de la Banque mondiale. Pourtant, ce n'est qu'en 2007 que le Kenya a adopté une politique en matière d'assainissement du milieu et d'hygiène, et le pays n'a pas encore défini de principes directeurs ni de normes en matière de réglementation. En 2002, seuls quelque 5 % des habitants de ce pays avaient accès à une toilette à chasse d'eau, et 13 % ne disposaient d'aucun type d'installations sanitaires. En raison d'obstacles socioéconomiques, de facteurs culturels et de différences biologiques, les femmes et les filles d'âge scolaire sont les personnes les plus touchées par l'absence de ces services. Ce projet de recherche-action a pour but de s'attaquer aux défis qui, sur le plan sexospécifique, social, technique et environnemental, sont reliés à l'infrastructure sanitaire (toilettes) dans deux petites villes, soit Naivasha, au Kenya, et Masaka, en Ouganda. Les chercheurs détermineront et mettront à l'essai des solutions de rechange abordables adaptées aux besoins et aux préoccupations sexospécifiques et proposeront des modifications aux politiques et des changements concrets pertinents pour accroître l'accès des citadins pauvres à une eau de meilleure qualité et à des services d'assainissement adéquats.

Projet nᵒ

105250

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, October 15, 2008

Date butoir

Monday, August 6, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Gasengayire, Francois

Financement total

CAD$ 488,600

Pays

Afrique, Kenya, Sud du Sahara, Ouganda

Chargé(e) de projet

Annabel Waititu

Institution

East African Wildlife Society

Pays d' institution

Kenya

Site internet

http://www.eawildlife.org