La résilience et les petits exploitants agricoles africains : accroître la capacité des collectivités de s'adapter aux changements climatiques

En raison de la prévalence et de la gravité de la pauvreté en Afrique subsaharienne, les populations sont très vulnérables aux effets négatifs des changements climatiques, en particulier celles dont les moyens de subsistance dépendent d'un environnement déjà mal en point. Tout changement climatique à court ou à long terme forcera les agriculteurs à adopter de nouvelles pratiques agricoles, ce qui peut se traduire par un choix de variétés végétales différent, des modifications majeures au calendrier des activités agricoles ou la mise en place d'un nouveau système d'approvisionnement alimentaire. Ce projet vise à accroître la capacité des ménages, des collectivités et des institutions pertinentes de réagir aux circonstances changeantes afin de réduire les menaces qui pèsent sur la sécurité alimentaire et sur l'intégrité de l'environnement. Pour ce faire, on collaborera avec les agriculteurs afin de cerner de meilleures technologies agricoles et de faire en sorte que les résultats se traduisent en plans d'action à l'échelon approprié, qu'il soit local ou national.

Projet nᵒ

104140

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, March 27, 2007

Date butoir

Monday, February 28, 2011

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Nkomo, Jabavu

Financement total

CAD$ 1,319,800

Pays

Afrique, Ghana, Sud du Sahara, Mali, Mozambique, Tanzanie, Ouganda, Zambie, Zimbabwe

Chargé(e) de projet

Dr. Paul Mapfumo

Institution

University of Zimbabwe

Pays d' institution

Zimbabwe

Site internet

http://www.uz.ac.zw