La recherche agricole adaptée aux sexes : Besoins, lacunes et possibilités en matière de formation en Afrique de l'Est

Ce projet vise à augmenter la sensibilité aux aspects sexospécifiques de la recherche agricole en Afrique de l'Est. On en reconnaît largement la nécessité. Pendant des décennies, elle a été exprimée dans des stratégies mondiales, régionales et nationales. Les projets et les programmes de recherche agricole demeurent toutefois en grande partie « indifférents » aux sexospécificités dans leur conception et leur mise en oeuvre.

Enjeux liés aux sexospécificités dans la recherche agricole
Les programmes de formation sur les sexospécificités sont parvenus à sensibiliser les chercheurs et les organismes agricoles à l'importance de tenir compte des deux sexes, mais ils sont demeurés trop généraux. Ils ne sont pas parvenus à former efficacement les personnes et les organismes, ni à les munir des outils et des méthodes requis pour concevoir des projets de recherche.

Collaboration internationale pour faire avancer la recherche
Par l'entremise de ce projet, la School of Gender and Women Studies de l'Université Makerere et le College of Agriculture and Information Sciences travailleront avec l'Université Cornell en vue :
- d'évaluer la situation actuelle, en ce qui concerne les capacités et la prise en compte des sexospécificités, dans le secteur de l'agriculture en Ouganda, au Kenya, en Tanzanie et au Rwanda;
- d'utiliser les résultats de l'analyse pour élaborer un programme de formation en agriculture sexospécifique pour les équipes menant des recherches agricoles dans la région;
- de mettre le programme à l'essai dans le cadre d'un projet pilote et d'élaborer un cadre de suivi et d'évaluation pour évaluer la sensibilité aux questions sexospécifiques de la recherche.

Les modules de formation seront propres à la recherche agricole afin d'augmenter leur assimilation et leur efficacité. Parmi les exemples de modules, on inclut les sexospécificités des chaînes de valeurs ainsi que les sexospécificités de la nutrition. Conçue comme un modèle d'apprentissage intégré, la documentation sera axée sur les besoins biophysiques et sociaux des scientifiques, et elle combinera une instruction en tête-à-tête avec un travail sur le terrain et un soutien de mentorat en ligne.

Données probantes pour faire avancer les enjeux liés aux aspects sexospécifiques de l'agriculture
Voici les résultats escomptés pour le projet :
- un examen détaillé des facteurs et des obstacles stratégiques et pratiques liés à la recherche sensible aux sexospécificités au sein des organismes de recherche agricole nationaux et régionaux en Afrique de l'Est;
- une publication examinée par les pairs sur les facteurs individuels et institutionnels déterminant la réussite de la formation sur les sexospécificités;
- des modules de formation sur la recherche sur les sexospécificités et les chaînes de valeur;
- un cadre de suivi et d'évaluation et un outil d'évaluation pour la recherche sensible aux sexospécificités.

Projet nᵒ

107950

État du projet

Actif

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Jemimah Njuki

Financement total

CAD$ 77,000

Chargé(e) de projet

Dr. Margaret Najjingo Mangheni

Institution

Makerere University

Pays d' institution

Uganda

Site internet

http://www.makerere.ac.ug