La lutte contre l’inégalité en ligne : Mettre les plateformes numériques au service du développement inclusif

Les plateformes en ligne telles que Facebook, Amazon, Uber, AirBnB et Twitter exercent une influence directe sur l’inclusion sociale et les débouchés dans de nombreuses sphères de la vie des populations partout dans le monde.
Les plateformes peuvent encourager la mise en commun de l’information, le commerce et l’innovation. Mais elles peuvent aussi exacerber les partis pris raciaux et sexistes. Une étude du contexte nord­américain de l’Université Harvard a démontré que dans cinq villes des États­Unis, les utilisateurs d’AirBnB dont le nom était « de toute évidence afro­américain » étaient environ 16 % moins susceptibles d’être acceptés par des hôtes que les utilisateurs au nom « à consonance blanche ». Dans une autre étude sur des plateformes de passation de marchés en Amérique latine, on a constaté que, généralement, les femmes utilisaient ces plateformes deux fois moins que les hommes et qu’elles avaient tendance à présenter des offres inférieures à celles des hommes.

Il est nécessaire de comprendre comment les plateformes façonnent (et perturbent) le travail, l’apprentissage, la communication et l’engagement, ainsi que leurs répercussions parallèles sur l’inclusion, l’équité et le pouvoir dans l’hémisphère Sud. Toutefois, les régimes de réglementation dans les pays en développement sont loin d’être prêts à gérer les complexités de la gouvernance des plateformes.
Ce projet étudiera des plateformes dans 10 contextes locaux ou nationaux dans l’hémisphère Sud. La recherche décortiquera la façon dont les plateformes influent sur l’inclusion et l’exclusion économiques et politiques, la production de connaissances et les relations hommes­femmes. Le projet élaborera 10 cas d’utilisation de plateformes sur le Web et de téléphonie mobile, et examinera les implications sur le plan des politiques, en matière de gouvernance, de liberté d’expression, d’accès aux données, de concurrence, de débouchés économiques, de progrès social et d’innovation. Grâce à un réseau de leaders d’opinion capables d’exercer une influence stratégique sur les secteurs de politiques émergents dans les pays en développement, la recherche esquissera des principes pour une gouvernance plus équitable et inclusive des plateformes en ligne dans divers contextes de l’hémisphère Sud.

IT for Change in Bangalore, tirant parti de sa forte présence dans les débats sur la technologie mondiale et les politiques de développement, encadrera la recherche.

Projet nᵒ

108339

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Phet Sayo

Financement total

CAD$ 433,400

Pays

Mondial

Chargé(e) de projet

Anita Gurumurthy

Institution

(name of President/Secretary) on behalf of IT for Change

Pays d' institution

India

Site internet

http://www.itforchange.net