Interventions pour améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants au Mali et au Burkina Faso (ISMEA)

Les taux de mortalité maternelle et infantile au Mali et au Burkina Faso demeurent inacceptables et, dans de nombreuses régions de ces deux pays, le recours aux soins de santé est limité. Ce projet est axé sur des interventions communautaires qui permettront de s'attaquer à cet enjeu prioritaire. Améliorer les soins pour une meilleure santé Malgré l'augmentation récente des services, l'accès des populations les plus pauvres et les plus vulnérables reste insuffisant. Renforcer la prestation des services de santé nécessite d'accorder la priorité aux points suivants :

  • Accroître l'accès aux services.
  • Améliorer la qualité des soins.
  • Assurer la bonne continuité de la prise en charge des mères et des enfants.
  • S'attaquer aux problèmes financiers et géographiques liés au paludisme saisonnier.

De la grossesse à l'accouchement

Dans les deux pays visés, les chercheurs évalueront le rôle de quatre interventions sur les taux de morbidité et de mortalité maternelles et infantiles. Au Mali, le projet évaluera le développement des Caisses villageoises de solidarité-santé. Ces services de santé répondent aux inégalités financières et géographiques auxquelles les femmes sont confrontées dans le cadre de l'accès aux soins. L'équipe de projet appliquera et évaluera des protocoles de soins d'urgence obstétriques et néonatals dans les centres de santé communautaires. Elle créera également un cycle d'audit des décès maternels et néonatals. Au Burkina Faso, les chercheurs testeront l'utilisation d'applications sur les téléphones cellulaires pour étendre l'information et les services aux femmes enceintes. Ils assureront le suivi du couple mère-enfant au moyen d'une technologie mobile utilisée par le personnel-relais dans les villages pour faciliter la communication avec les centres de santé. Leur travail permettra également de façonner le lancement d'un programme de chimioprévention à grande échelle pour traiter le paludisme saisonnier.

Ce projet est financé par l'initiative Innovation pour la santé des mères et des enfants d'Afrique, un partenariat de 36 millions de dollars sur sept ans, financé par Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada et le CRDI.

Projet nᵒ

108037

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, June 30, 2015

Durée

42 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sinha, Chaitali

Financement total

CAD$ 999,859

Pays

Afrique

Coresponsable de projet

Slim Haddad

Institution

CHU de Québec - Université Laval

Chargé(e) de projet

Abel Bicaba

Institution

Société d'Études et de Recherches en Santé Publique

Site internet

http://www.sersap.org