Interventions de recherche rapides de l'International Crisis Group - s'attaquer aux défis en matière de gouvernance et de sécurité

Au cours des derniers mois, des centaines de milliers de citoyens en Algérie, au Maroc et en Tunisie se sont mobilisés pour exiger une plus grande responsabilité et légitimité du gouvernement. Les gens ont manifesté dans les rues, souvent au péril de leur vie, pour exiger la démission de dirigeants de régimes autoritaires. Ces mouvements se sont répandus dans la région, et beaucoup d'analystes s'interrogent sur la suite. Cette subvention permettra à l'International Crisis Group (ICG) d'examiner la relation entre les institutions étatiques fragilisées et l'émergence d'acteurs non gouvernementaux comme concurrents ou collaborateurs possibles dans l'exercice des fonctions de base de l'État; le rôle de ces acteurs pour ce qui est de favoriser de la stabilité et une transition politique pacifique; les conséquences de la transition de la Tunisie sur les pays voisins comme l'Algérie et le Maroc; et le défi que représente le passage à une démocratie pluraliste capable d'intégrer des mouvements d'opposition, y compris un islam politique modéré. On s'attend à ce que le projet permette de saisir les facteurs sous-tendant le soulèvement en Tunisie et les enseignements que tirent des régimes voisins de ce qui se passe dans ce pays, à savoir : ouverture ou répression ?

Projet nᵒ

106567

État du projet

Actif

Date de début

Friday, April 1, 2011

Date butoir

Wednesday, April 30, 2014

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

El-Rifai, Roula

Financement total

CAD$ 780,000

Pays

Algérie, Maroc, Tunisie

Coresponsable de projet

Robert Malley

Coresponsable de projet

Joost Hilterman

Institution

International Crisis Group

Site internet

http://www.crisisweb.org