Intervention intégrée quant au risque de diabète après le diabète gestationnel en Afrique du Sud

Les femmes ayant souffert de diabète sucré de la grossesse, un diabète temporaire qui apparaît pendant la grossesse, présentent un risque élevé de développer le diabète de type 2 après leur grossesse. Cette étude de recherche abordera le problème en Afrique du Sud par l'intermédiaire d'une intervention novatrice au sein du système national de santé publique.

Diminution du risque, amélioration de la santé des femmes
Les recherches ont montré qu'une activité physique accrue, une saine alimentation et une perte de poids peuvent empêcher la progression vers un diabète à long terme. Les chercheurs élaboreront et évalueront une méthode de prévention de l'apparition du diabète de type 2 chez les femmes atteintes de diabète gestationnel durant les années suivant la grossesse. Ils travailleront avec des femmes à risque issues de communautés pauvres qui utilisent le système de santé publique au Cap et à Johannesburg.

L'intervention consiste à proposer un test spécial à des femmes pour voir si elles ont le diabète six semaines après l'accouchement, ainsi que des conseils sur un mode de vie sain de la part d'un conseiller formé, à la clinique et dans la communauté. Actuellement, aucun test de ce type, aucune information, ni aucun soutien ne sont offerts aux femmes après leur accouchement.

Un meilleur accès, de meilleurs résultats
L'équipe de recherche mettra en place l'intervention dans les cliniques de soins primaires, où les mères font généralement vacciner leurs bébés au cours de la première année de vie de ceux-ci. Ainsi, il sera aisé pour elles d'accéder au service. Ce type de soutien donne également la possibilité d'essayer une intervention post-partum, qui prend en charge à la fois la santé et la nutrition de la mère et de l'enfant, au lieu d'en faire deux interventions distinctes, comme c'est actuellement le cas.

L'équipe du projet mènera des recherches avant et durant la mise en oeuvre auprès des femmes, des fournisseurs de soins de santé et des gestionnaires de services de santé, afin de s'assurer que les volets proposés pour l'intervention sont appropriés et pratiques dans un contexte clinique et communautaire réel.

Si l'intervention s'avère efficace dans la prévention du diabète, des activités de recherche et de défense des droits plus approfondies exploreront les possibilités et les obstacles liés à l'application de la pratique dans les services de santé d'Afrique du Sud.

Projet nᵒ

108002

État du projet

Actif

Date de début

Thursday, March 19, 2015

Durée

54 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Lecours, Natacha

Financement total

CAD$ 1,352,300

Pays

Afrique du sud

Chargé(e) de projet

Naomi S. Levitt

Institution

University of Cape Town

Site internet

http://www.uct.ac.za