Interdépendance des zones urbaines et rurales et répercussions des changements climatiques au Malawi et en Tanzanie

Aujourd'hui, 39 % de la population africaine vit dans des régions urbaines. Le taux d'urbanisation annuel de 3,5 % fera donc augmenter cette proportion de manière considérable ainsi que les besoins en alimentation, en logement et en services sociaux, sans compter la pression supplémentaire qui sera exercée sur les zones rurales pour garantir une production alimentaire suffisante. Or, il pourrait être difficile d'augmenter la production alimentaire des régions rurales de l'Afrique subsaharienne, en raison du départ de la jeune main-d'oeuvre agricole vers les villes, de l'appauvrissement des sols dans plusieurs zones agricoles et de la dépendance envers l'agriculture pluviale. En outre, les répercussions des changements climatiques et de la variabilité du climat sur les populations urbaines en plein essor et sur les systèmes d'approvisionnement alimentaire préoccupent de plus en plus. La présente étude vise à comprendre l'interdépendance des zones rurales et urbaines au Malawi et en Tanzanie; à recenser les vulnérabilités et les stratégies d'adaptation des collectivités et à expliquer les répercussions des changements climatiques sur elles; et à proposer aux collectivités, aux gouvernements locaux ainsi qu'aux acteurs des systèmes d'approvisionnement alimentaire de nouvelles solutions d'adaptation aux changements climatiques et à la variabilité du climat.

Projet nᵒ

105836

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, July 13, 2009

Date butoir

Friday, July 13, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Kituyi, Evans N.

Financement total

CAD$ 565,400

Pays

Afrique, Malawi, Sud du Sahara, Tanzanie

Chargé(e) de projet

Dr Emma Liwenga

Institution

Institute of Resource Assessment

Pays d' institution

Tanzanie