Intensification du recours à l'irrigation intermittente en riziculture afin de lutter contre le paludisme sur la côte nord du Pérou

Un nouveau projet de recherche vise à contribuer à la lutte contre le paludisme dans un bassin versant du nord du Pérou. Sur la côte du nord du Pérou, qui est fort aride, le paludisme est répandu en raison de l'irrigation abondante que nécessitent les rizières. La riziculture pratiquée dans cette région représente 60 % de la production nationale et augmente de plus de 5 % chaque année. Les rizières couvrent 42 % des terres arables du pays. L'eau utilisée pour la culture du riz crée un milieu favorable à la reproduction des moustiques vecteurs du paludisme, qui sont par ailleurs de plus en plus résistants aux pesticides et qui représentent maintenant un grave problème de santé publique dans la région. Parallèlement, la variabilité du climat et les changements climatiques menacent les sources d'eau d'irrigation et forcent les riziculteurs à chercher d'autres méthodes de culture. Des travaux en écosanté appuyés par le CRDI dans la région de Lambayeque ont confirmé que le recours à l'irrigation intermittente en riziculture aiderait à réduire le nombre de moustiques et les éclosions de paludisme, à conserver l'eau et à accroître le rendement des rizières de 25 %. Cependant, l'adoption de cette approche se fait lentement et de manière désordonnée. Le projet de recherche a pour but de favoriser l'adoption de l'irrigation intermittente dans le bassin versant (vallée de Jequetepeque, dans le département de La Libertad) et d'examiner des moyens - de transmettre les connaissances et les compétences (vulgarisation agricole par et pour les riziculteurs); - d'évaluer et de consigner les compromis à faire sur les plans social, sanitaire et environnemental à mesure que les riziculteurs adoptent de nouvelles pratiques; - d'aider à mettre en place des politiques et des programmes d'appui plurisectoriels afin de favoriser et de guider l'adoption de cette approche. L'incidence attendue est la suivante : une meilleure santé, un milieu plus sain et une meilleure qualité de vie pour les riziculteurs et les collectivités vivant sur la côte nord du Pérou.

Projet nᵒ

106559

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, August 21, 2013

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sanchez-Bain, Walter Andres

Financement total

CAD$ 500,400

Pays

Amérique latine

Coresponsable de projet

Elena Ogusuku

Coresponsable de projet

Marisa Renée Villagómez Izaguirre

Institution

Ministerio de Salud of the Republica del Peru