Intégration du savoir autochtone à la gestion des risques climatiques afin de soutenir l'adaptation des collectivités

Les exploitants agricoles africains se fient depuis toujours aux connaissances autochtones pour comprendre le climat, prévoir les conditions météorologiques et prendre des décisions à propos de leurs cultures et des cycles d'irrigation. Toutefois, la variabilité accrue associée aux changements climatiques a miné leur confiance dans ces connaissances. Ils doivent donc s'appuyer sur les prévisions météorologiques scientifiques, mais ces dernières sont établies à une échelle beaucoup plus grande et sont présentées d'une manière qui ne leur est pas familière. Cette situation pose problème à ceux qui reconnaissent les limites des prévisions s'appuyant sur les connaissances traditionnelles, mais qui sont incapables d'interpréter les prévisions scientifiques. Pour y remédier, les chercheurs s'efforceront d'intégrer les connaissances autochtones aux prévisions climatiques scientifiques à l'échelle locale, afin d'aider les collectivités vulnérables à composer avec les changements climatiques. Le projet sera exécuté dans l'ouest du Kenya avec le clan Nganyi, reconnu pour son système de prévisions météorologiques traditionnelles bien établi.

Projet nᵒ

104903

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, March 28, 2008

Date butoir

Tuesday, September 28, 2010

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Kituyi, Evans N.

Financement total

CAD$ 409,200

Pays

Afrique, Kenya, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Dr. Achola Pala

Chargé(e) de projet

Prof. Laban Ogallo

Institution

IGAD Climate Prediction and Applications Centre

Pays d' institution

Kenya

Site internet

http://www.icpac.net