Institutionnalisation de l'approche Ecosystème et santé humaine en Afrique de l'Ouest et du Centre

Depuis une dizaine d'années, un groupe d'enseignants et de chercheurs universitaires d'Afrique de l'Ouest et du Centre (AOC) s'investissent dans la formulation et l'exécution de projets de recherche en écosystèmes et santé humaine (écosanté). En mars 2006, des autorités universitaires au Bénin, Burkina-Faso, Cameroun et Côte-d'Ivoire se sont engagées à travers la Déclaration de Dakar, d'institutionnaliser l'approche écosanté au sein de leurs institutions. Cette démarche s'effectuera avec l'aide des membres de la Collectif de pratiques Ecosanté (COPES) pour l'AOC (COPES-AOC). Ce projet vise a intégrer l'approche écosanté dans des programmes de maîtrise dans les Universités d'Abomey Calavi au Bénin, de Ouagadougou au Burkina Faso, d'Abobo Adjamé et de Cocody en Côte d'Ivoire et dans l'École nationale polytechnique de l'Université de Yaoundé au Cameroun. La coordination sera assurée par la Faculté des Sciences de la santé de l'Université d'Abomey Calavi. Le projet aura un volet formation en salle de classe et à distance, octroi par voie compétitive des bourses et fonds de recherche destinés à des équipes (enseignants et étudiants) issues de ces institutions.

Projet nᵒ

102148

État du projet

Terminé

Date de début

Tuesday, April 24, 2007

Date butoir

Tuesday, February 8, 2011

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Dabire, Ernest

Financement total

CAD$ 647,900

Pays

Afrique, Afrique de l'Ouest

Chargé(e) de projet

Benjamin Fayomi

Institution

Université d'Abomey-Calavi

Pays d' institution

Benin