Insécurité alimentaire et sous-alimentation au Guatemala

Le Guatemala est aux prises avec d'importants problèmes de sécurité alimentaire et présente l'un des taux de sous-alimentation infantile chronique les plus élevés en Occident. Comme le pays est jugé autosuffisant dans la production des aliments de base, l'insécurité alimentaire a principalement trait à l'accès aux aliments et non pas à leur disponibilité, et est étroitement liée à la pauvreté rurale.

L'insécurité alimentaire se concentre dans les hauts plateaux de l'ouest et les régions arides de l'est, c'est-à-dire dans les régions les plus pauvres du pays. Bien que la pauvreté urbaine et semi-urbaine ait augmenté ces dernières années, les groupes sociaux les plus touchés par la pauvreté et l'insécurité alimentaire continuent d'être les paysans sans terre, les paysans qui pratiquent l'agriculture de subsistance et les pêcheurs qui s'adonnent à la pêche traditionnelle. Les interventions ont tendance à être axées sur la distribution alimentaire, la réponse aux besoins sociaux et le transfert de revenus. Ces mesures demeurent majoritairement sans effet, principalement en raison du dispersement et de la non-coordination des différents intervenants. De plus, le rôle de l'agriculture comme instrument clé dans la réduction de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire a été négligé.

Ce projet examinera et influera sur les politiques et les pratiques en matière de sécurité alimentaire et de nutrition pour l'agriculture à petite échelle. Un premier volet comportera la réalisation de huit études de cas ayant pour but d'analyser les situations où la sécurité alimentaire et les indicateurs de nutrition se sont améliorés ou aggravés dans les quatre grands agroécosystèmes du pays. Ces études permettront d'évaluer l'efficacité de certaines politiques et pratiques d'organismes gouvernementaux, d'organisations non gouvernementales et d'agences de coopération internationale en matière de sécurité alimentaire.

Un deuxième volet se composera d'activités axées sur les politiques devant assurer que les constatations émanant de la recherche soient communiquées à un vaste public d'intervenants clés à l'échelle des gouvernements, des organismes subventionnaires et de la société civile. Les principaux acteurs seront mis à contribution au moyen de groupes de discussion, de la diffusion d'exposés de politique et d'ateliers. L'objectif : améliorer les politiques et les interventions des entités locales, nationales et internationales.

Projet nᵒ

107141

État du projet

Actif

Date de début

Saturday, September 1, 2012

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Larrousse, Delphine

Financement total

CAD$ 397,263

Pays

Guatemala

Coresponsable de projet

Humberto Monardes

Institution

Royal Institution for the Advancement of Learning/McGill University

Site internet

http://www.mcgill.ca

Chargé(e) de projet

Héctor Tuy

Institution

Universidad Rafael Landívar

Site internet

http://www.url.edu.gt/idies