Incidence des services de garde d’enfants abordables sur l’autonomisation des femmes en Inde

Ce sont généralement les femmes qui sont principalement chargées du soin des enfants; or, elles ont aussi la tâche de subvenir aux besoins de la famille. En conséquence, la disponibilité et la qualité des services de garde ont un impact direct sur les mères et les enfants. L’accès à des services abordables et de qualité pourrait favoriser la participation des femmes à la population active et améliorer leur situation économique. Ce projet se penchera sur l’utilisation et l’efficacité de services de garde abordables offerts au Rajasthan, en Inde. En outre, on examinera comment le fait d’avoir un travail rémunéré contribue à améliorer l’emploi du temps et la santé mentale des femmes, et à accroître leur bien-être et leur autonomie. L’objectif est d’inspirer des politiques ayant pour effet d’améliorer l’offre de services de garde à la disposition des ménages pauvres en Inde. Le défi En Inde, l’offre de services de garde fiables et abordables est insuffisante, surtout pour les familles pauvres. Celles des classes supérieure et moyenne ont recours aux garderies privées, ce qui n’incite guère le gouvernement à améliorer les garderies publiques pour les familles moins favorisées. L’insuffisance de services de garde limite les possibilités pour les femmes de s’instruire ainsi que leurs débouchés économiques, et contribue à l’inégalité entre les sexes. Les Indiennes qui travaillent doivent se tirer d’affaire avec différents moyens pour assurer la garde de leurs enfants. Elles sont souvent contraintes de les amener au travail, de les laisser à la maison sans surveillance ou de les confier à une soeur ou à un frère aîné(e), ce qui peut amener ces derniers à abandonner leurs études et favoriser les mariages précoces. Il existe peu de données sur la façon dont les services de garde influent sur le travail et la scolarisation des femmes en Asie du Sud. Ce projet vise à combler cette lacune en évaluant les services de garde que fournit une organisation non gouvernementale locale dans certains districts ruraux de l’État du Rajasthan. La recherche vise à inspirer des politiques ayant pour effet d’améliorer les services de garde, surtout ceux destinés aux familles pauvres. Une meilleure offre de services devrait aider les femmes à briser le cycle de la pauvreté, car elle permettrait d’alléger la charge liée aux travaux domestiques et à la garde des enfants. Pour cette même raison, elle viendrait également accroître le bien-être des femmes. La recherche Les chercheurs évalueront les services de garde offerts par une ONG locale dans un échantillon aléatoire de villages dans l’État du Rajasthan. Chaque établissement offre la garde d’enfants, des aliments nutritifs, des médicaments de base et un enseignement préscolaire pour les enfants de un à cinq ans. Dans le cadre de cette étude multidisciplinaire, les chercheurs compareront l’effet de garderies communautaires sur l’autonomisation, la situation économique et la santé des mères. Ils examineront comment des garderies axées sur la santé, la nutrition et l’éducation des enfants peuvent influer positivement sur une collectivité et permettre aux femmes de réussir sur le plan économique. Ils évalueront l’autonomisation des femmes dans quatre domaines basés sur les indicateurs d’autonomisation de l’enquête nationale sur la santé des ménages (National Family Health Survey), à savoir : la prise de décision et le contrôle exercé sur le revenu au sein de la famille la liberté de circulation dans l’espace public La participation à la vie communautaire les points de vue et les attitudes à l’égard des questions sexospécifiques. Les chercheurs évalueront également le vécu des femmes sur le plan de l’emploi et du revenu, ainsi que l’état nutritionnel et les résultats scolaires des enfants, et ils étudieront l’impact que peuvent avoir des services de garde de qualité sur la santé mentale des femmes. La recherche permettra de comprendre les liens entre la santé mentale des femmes et leur réussite économique, ainsi que le rôle que peuvent jouer les services de garde dans le bien-être des femmes et des enfants. Résultats attendus L’offre de services de garde vise à améliorer les possibilités pour les femmes de participer à la population active et de fournir des ressources éducatives et nutritionnelles à leurs enfants. Lorsque les femmes jouissent de l’autonomie nécessaire pour trouver et conserver un emploi, elles sont aptes à prendre des décisions économiques, à participer à la croissance économique et à en bénéficier. La recherche fournira aux responsables des politiques des données probantes sur la façon dont une offre adéquate de services de garde abordables peut contribuer à aider les collectivités à réduire la pauvreté et les inégalités entre les sexes. Le projet apportera des éclairages fort utiles aux gouvernements de nombreux pays en développement qui manquent de services de garde adéquats.

Projet nᵒ

107819

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, September 30, 2014

Date butoir

Sunday, October 1, 2017

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Rodriguez Mr. Edgard

Financement total

CAD$ 1,000,171