Impacts de la variabilité du climat et des changements climatiques dans l'écosystème des mangroves de Tumbes, au Pérou

L'écosystème des mangroves de Tumbes joue un rôle primordial puisqu'il offre une protection contre les marées, les vents et les ondes de tempête, et sert d'habitat à plusieurs espèces de poissons. Les collectivités côtières autochtones de Tumbes dépendent de la pêche artisanale pour s'alimenter et en tirer un revenu. Déjà menacé par la pollution de l'eau, la déforestation et la surpêche (arche noire), l'écosystème des mangroves voit également sa santé et sa stabilité ébranlées en raison de l'élévation du niveau de la mer et de la variabilité de la pluviosité attribuables aux changements climatiques. Par exemple, la diminution du débit d'eau durant la saison sèche accroît la salinité de l'eau dans les mangroves, alors que les précipitations intenses durant la saison des pluies réduisent la concentration de l'eau saline et augmentent les charges sédimentaires. Le manque de notions scientifiques élémentaires met donc en péril la gestion durable des écosystèmes des mangroves.
Le projet vise à acquérir une meilleure compréhension de l'écosystème afin que la population puisse se préparer efficacement aux impacts de la variabilité du climat. En collaboration avec les associations communautaires, les autorités locales et d'autres intervenants, les chercheurs prendront note des effets de la variabilité du climat sur l'écologie et la viabilité de l'écosystème des mangroves, étudieront la sensibilité de l'arche noire (Anadara tuberculosa) et d'autres espèces aux changements de salinité et de niveaux de sédiments et évalueront la valeur économique des services environnementaux offerts par l'écosystème des mangroves.
Le projet devrait conduire à l'élaboration d'un plan d'adaptation pour l'écosystème des mangroves et les collectivités locales, comprenant notamment un plan concerté de gestion durable pour l'extraction de l'arche noire. Les écosystèmes de mangrove revêtent une grande importance dans les zones côtières de partout dans le monde. Ces travaux de recherche pourraient donc contribuer aux efforts d'adaptation déployés par les collectivités côtières au-delà du Pérou.

Projet nᵒ

106714

État du projet

Terminé

Date de début

Thursday, December 15, 2011

Date butoir

Thursday, April 30, 2015

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Rondon, Marco

Financement total

CAD$ 635,791

Pays

Pérou

Chargé(e) de projet

Ken Takahashi

Institution

Instituto Geofísico del Perú

Site internet

http://www.igp.gob.pe