Immunogènes axés sur les épitopes et anticorps thérapeutiques recombinants pour lutter contre les maladies tropicales

Les maladies tropicales chez les humains et les animaux d’élevage peuvent entraîner la mort et demeurent un énorme fardeau économique et social dans les pays en développement. Actuellement, 3,6 milliards de personnes sont exposées au risque de contracter la dengue. Endémique dans 100 pays, la dengue constitue un défi mondial pour les autorités de la santé publique et les responsables des politiques; on estime à 390 millions le nombre d’infections et à 500 000 le nombre d’hospitalisations chaque année. La theilériose bovine est une maladie transmise par les tiques et qui est causée par le protozoaire Theileria parva. Associée à une période d’incubation de trois à quatre semaines et à un taux de mortalité de 100 % chez le bétail exotique, la maladie a des répercussions économiques désastreuses sur les pasteurs et les petits exploitants agricoles en Afrique.

En combinant des méthodes d’immunologie et de génie protéique de pointe, ce projet vise à concevoir des traitements abordables à base d’anticorps pour les patients atteints de dengue ainsi que de meilleurs vaccins pour lutter contre la dengue et la theilériose bovine chez les humains et les animaux. Les principales technologies qui seront utilisées permettront de réduire l’utilisation des animaux dans la recherche et pourront être mises en oeuvre facilement et à peu de frais, ce qui les rend particulièrement attrayantes aux groupes de recherche établis dans des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire.

Au Canada, le projet est dirigé par l’Université de Toronto, en collaboration avec l’Université de Tel-Aviv (Israël), l’Institut international de recherche sur l’élevage (Kenya), les SciGenom Labs (Inde) et le Albert Einstein College of Medicine (États-Unis). Ce projet et son financement ont été approuvés par le deuxième concours de recherche du Programme conjoint canado-israélien de recherche en santé, un partenariat entre le CRDI, les Instituts de recherche en santé du Canada, l’Israel Science Foundation et la Fondation Azrieli. Ce programme canado-israélien de sept années, qui dispose d’un budget de 35 millions CAD, met à contribution les compétences scientifiques uniques des deux pays et facilite le réseautage avec les pairs en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Les projets incluent un plan d’intégration de chercheurs de pays à faible revenu et à revenu intermédiaire qui permettra d’établir des relations scientifiques à long terme.

Projet nᵒ

108404

État du projet

Actif

Date de début

Tuesday, August 2, 2016

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Fabiano Santos

Financement total

CAD$ 670,000

Pays

Mondial

Chargé(e) de projet

Sachdev Sidhu

Chargé(e) de projet

Donna Walker

Institution

The Governing Council of the University of Toronto

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.utoronto.ca