HarassMap : la collecte de données grâce à l'impartition à grande échelle appliquée aux sciences sociales

Au Caire, les femmes peuvent maintenant signaler les cas de viol, de harcèlement et d'agression grâce à HarassMap, un projet pilote mis en oeuvre dans cette ville d'Égypte.

Partout dans le monde, la difficulté de réunir des données sur des questions délicates comme la violence faite aux femmes est bien connue. Les préjugés et la honte empêchent de nombreuses victimes de signaler ces crimes ou d'en discuter avec les chercheurs. Ainsi, beaucoup de pays - l'Égypte en est un bon exemple - ont cessé de collecter des données qui aideraient à s'attaquer au problème. Les nouvelles technologies et les médias sociaux offrent maintenant toutefois des moyens de surmonter les obstacles à cette collecte.

Des militants, des chercheurs et des bénévoles se sont regroupés pour créer HarassMap. En associant les nouvelles technologies, les médias sociaux et une technique de collecte de données appelée impartition à grande échelle (ou crowdsourcing), Harassmap permet de dresser la carte des incidents de harcèlement sexuel dans l'agglomération du Caire. Le projet a pour but de mettre un terme à l'acceptabilité sociale du harcèlement sexuel en Égypte.

Ce projet de recherche permettra de comparer la qualité des données obtenues grâce à cette technique à la qualité des données collectées au moyen de méthodes qualitatives et qualitatives classiques. Le rapport final contiendra
- des renseignements en ce qui concerne la méthodologie relative à la collecte et à l'utilisation des données obtenues grâce à l'impartition à grande échelle;
- des constatations sur le harcèlement sexuel en Égypte fondées sur les signalements faits par les utilisateurs du site Web (impartition à grande échelle) et par les participants aux groupes de discussion, aux enquêtes et aux entrevues approfondies.

Projet nᵒ

106623

État du projet

Terminé

Date de début

Sunday, June 3, 2012

Date butoir

Wednesday, December 3, 2014

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

SHARIF, RAED

Financement total

CAD$ 361,000

Pays

Égypte

Chargé(e) de projet

Rebecca Chiao

Institution

Youth and Development Consultancy Institute

Site internet

http://www.etijah.org