Gouvernance, terres et politiques sexospécifiques liées aux déplacements au Pakistan

Même si les responsables des politiques et les investisseurs considèrent que les acquisitions de terres pour les projets d’infrastructures sont une démarche positive pour le développement économique, ce n’est pas toujours l’expérience que vivent les communautés touchées. Ainsi, les acquisitions de terres ont suscité une résistance de la part des communautés rurales et urbaines. Ce projet de recherche-action mené au Pakistan examinera trois questions interreliées : la façon dont les communautés rurales et urbaines du Pakistan s’attaquent à leur marginalisation dans les processus décisionnels et se protègent contre les déplacements de populations; la façon dont les communautés s’organisent et demandent réparation, y compris une meilleure indemnité; et la façon dont les communautés vivent la perte de leur bien-être après avoir perdu des terres. Son objectif global est de permettre aux communautés rurales et urbaines qui sont susceptibles d’être expulsées à la suite d’une acquisition de terres, surtout les femmes, de demander un soutien gouvernemental et d’utiliser des mécanismes sociaux et juridiques pour négocier une réinstallation et une indemnité adéquates.

Les activités du projet comprendront une formation, le renforcement des capacités et la diffusion de l’information. La partie portant sur la recherche sera une occasion de renforcer la base de données probantes sur les processus d’acquisition des terres. Ces renseignements seront appliqués pour élaborer des méthodes tenant compte des sexospécificités qui permettront de sensibiliser les communautés touchées au sujet de leurs droits. De plus, le projet esquissera les futures orientations concernant le renforcement des lois relatives au contrôle et à la propriété des terres, sur les plans de la langue, des procédures et de l’application des lois.

En partenariat avec les organismes communautaires, ce projet travaillera avec les communautés touchées en utilisant différentes interventions et différents outils, y compris la loi, afin de les sensibiliser davantage pour qu’elles puissent négocier des conditions équitables et protéger leurs droits et leurs intérêts. Parallèlement, les résultats du projet alimenteront les groupes de la société civile et les débats sur les politiques qui ont cours à l’échelle nationale et internationale.

La recherche sera menée à Karachi, soit la plus importante conurbation du Pakistan (une région composée d’un certain nombre de villes et de régions suburbaines qui ont fusionné pour former une seule région urbaine continue), où les droits fonciers et de propriété — officiels, non officiels et coutumiers — font l’objet de changements profonds.

Projet nᵒ

108742

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Navsharan Singh

Financement total

CAD$ 300,000

Pays

Pakistan

Chargé(e) de projet

Dr Nausheen H Anwar

Institution

Institute of Business Administration, Karachi

Pays d' institution

Pakistan

Site internet

http://www.iba.edu.pk