Gouvernance des systèmes alimentaires urbains pour la prévention des maladies non transmissibles (MNT) en Afrique

Il y a un fardeau croissant par rapport aux maladies non transmissibles (MNT) à l’échelle de l’Afrique, attribuable en partie à la hausse des mauvaises habitudes alimentaires (y compris la consommation d’aliments ultratransformés et de malbouffe). Les aliments malsains sont de plus en plus disponibles, comme les systèmes alimentaires, particulièrement ceux dans les régions urbaines de l’Afrique, changent rapidement en raison du développement urbain et de la mondialisation. Les politiques gouvernementales nationales ne peuvent pas lutter suffisamment contre ces systèmes alimentaires en évolution et l’augmentation connexe des maladies non transmissibles liées au régime alimentaire. Les MNT liées au régime alimentaire sont principalement un problème urbain, et il n’y a pas assez de preuves provenant de recherches urbaines à la disposition des responsables des politiques et des intervenants locaux.

En collaboration avec l’Université du Cap (Afrique du Sud), ce projet examinera l’état actuel des preuves concernant les systèmes alimentaires, les MNT et leurs interactions dans les pays visés par les études de cas. Il propose des travaux de recherche à l’échelle urbaine pour aborder les MNT liées au régime alimentaire dans six sites urbains — le Cap et Kimberley en Afrique du Sud, Nairobi et Kisumu au Kenya, ainsi que Windhoek et Oshakati en Namibie. Les sites représentent un mélange de moyennes et de grandes populations urbaines dont les systèmes alimentaires sont assujettis à des changements progressifs, mais à divers degrés, et dont les MNT liées à l’alimentation créent des fardeaux variables mais importants.

Les activités principales de ce projet de recherche comprennent l’évaluation des tendances de consommation, des choix alimentaires et des expériences par rapport aux MNT pour comprendre les déterminants complexes des pratiques alimentaires des ménages urbains; la cartographie des milieux de détail de l’alimentation structurés et non structurés afin de comprendre les interactions entre l’infrastructure urbaine et les magasins de détail alimentaires; et l’analyse des politiques et des stratégies urbaines et nationales pertinentes aux systèmes alimentaires, ainsi que des perspectives du gouvernement local à l’égard de leur rôle dans la gouvernance du système alimentaire. Ultimement, le projet vise à appuyer les gouvernements locaux et les intervenants communautaires dans chaque ville visée par la recherche afin d’utiliser les connaissances qu’elle génère pour élaborer des plans d’action et des interventions à l’échelle locale. qui contribueront à réduire le fardeau des MNT liées à l’alimentation.

Projet nᵒ

108458

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Samuel Oji Oti

Financement total

CAD$ 997,200

Pays

Kenya, Namibie, Afrique du Sud

Chargé(e) de projet

Jane Battersby

Institution

University of Cape Town

Pays d' institution

South Africa

Site internet

http://www.uct.ac.za