Gestion décentralisée des déchets solides urbains en Indonésie

En Indonésie, les zones urbaines produisent 55 000 tonnes de déchets solides par jour, et on s'attend à ce que ce volume triple d'ici à 2025. On ne collecte que 50 à 60 % des déchets urbains qui se retrouvent, pour la plupart, dans des dépotoirs à ciel ouvert. Incapacité à recouvrer les coûts d'exploitation, absence de soutien logistique et d'infrastructure, rareté des terres, et conflits entre collectivités sont autant d'obstacles aux efforts visant la gestion des déchets solides. Ce projet permettra de concevoir et de mettre à l'épreuve quatre modèles de gestion décentralisée des déchets solides dans les zones urbaines à faible revenu de Tangerang, Sidoarjo, Denpasar et Mataram. Ces modèles seront évalués en fonction du recouvrement des coûts, de la viabilité technique et des répercussions sociales. On s'efforcera de reconnaître le métier de récupérateur de déchets et d'officialiser les moyens de subsistance de ces personnes. On compilera et diffusera les leçons tirées du projet ainsi que les bonnes (et moins bonnes) pratiques afin d'alimenter les dialogues en matière de politiques aux échelles nationale et régionale.

Projet nᵒ

103074

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, March 15, 2006

Date butoir

Monday, September 14, 2009

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Mitchell, Carrie

Financement total

CAD$ 396,460

Pays

Asie, Extrême-Orient, Indonésie

Chargé(e) de projet

Frank Fladerer

Institution

Bremen Overseas Research and Development Association BORDA e.V.

Pays d' institution

Indonésie

Site internet

https://www.idrc.ca/fr/www.borda.de/borda-sea%20//%20www.borda-net.org