FoWIGS : un réseau sur l’innovation numérique et l’avenir du travail dans les pays du Sud

Un certain nombre de facteurs transforment actuellement les emplois classiques et, de manière plus générale, la nature du travail. D’abord, les avancées dans le domaine de l’intelligence artificielle ainsi que la robotique moderne menacent d’automatiser des emplois jugés auparavant trop complexes pour être confiés à des robots. Une tendance associée est l’émergence de plateformes de main-d’œuvre en ligne qui permettent aux employeurs de confier des tâches à des travailleurs autonomes, à l’échelle mondiale. Les estimations indiquent qu’il y a environ 60 millions de travailleurs dans l’économie numérique des pays du Sud.

En combinaison avec la libéralisation des échanges et la croissance exponentielle des infrastructures de connectivité dans le monde, les plateformes en ligne accentuent l’insécurité de l’emploi en favorisant l’externalisation fragmentaire vers des entrepreneurs indépendants par rapport à l’emploi à long terme. D’un autre côté, les données probantes pointent aussi vers des avantages concentrés dans des groupes à la traîne dans les marchés du travail traditionnels, comme les femmes, les minorités ethniques et les jeunes.

Il y a actuellement peu de connaissances sur les effets de la technologie en ce qui concerne la nature du travail ou ses incidences en matière de développement à long terme. Il est urgent de pousser la recherche dans ce domaine pour mieux évaluer les risques et possibilités que ces tendances présentent pour les travailleurs des pays du Sud.

La proposition du Réseau de recherche sur l’avenir du travail dans les pays du Sud (FoWiGS) cherche à combler cette grave lacune au chapitre des connaissances, à améliorer la compréhension de l’incidence des innovations numériques sur l’avenir du travail dans les pays du Sud et à formuler des recommandations de politiques afin de rehausser les avantages et de réduire les risques, surtout lorsqu’il s’agit de groupes marginalisés.

Comme la nature changeante du travail présentera des occasions et des risques différents pour les hommes et les femmes, le projet vise à fournir aux leaders éclairés une solide compréhension des possibles incidences de ces changements pour les femmes et leur intégration au sein des marchés du travail. Avec ces connaissances, le réseau tentera d’éclairer et influencer les dialogues sur les politiques nationales, régionales et mondiales concernant cette question, y compris le G20 et le T20 et d’autres organismes qui ont souligné l’avenir du travail en tant que sujet capital.

Projet nᵒ

108862

État du projet

Actif

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Ben Petrazzini

Financement total

CAD$ 1,326,800

Programme

Économies en réseaux, Emploi et croissance

Chargé(e) de projet

Ramiro Albrieu

Institution

Centro de Investigación y Docencia Económicas, A.C.

Institution Country

Mexico

Institution Website

http://www.cide.edu

Chargé(e) de projet

Ramiro Albrieu

Institution

Fundación Centro de Implementación de Políticas Públicas para la Equidad y el Crecimiento

Institution Country

Argentina

Institution Website

http://www.cippec.org