Femmes, migration et droits au Mali et au Sénégal

En Afrique de l'Ouest, notamment au Mali et au Sénégal, les migrations féminines concernent majoritairement les flux d'une part à l'intérieur des pays et d'autre part entre les pays. Du fait de la pauvreté, manque d'opportunités économiques et manque d'éducation, les jeunes filles migrantes risquent de subir des violations de leurs droits fondamentaux. D'ailleurs, si le Mali et le Sénégal disposent d'un arsenal juridique promouvant les droits des femmes migrantes, notamment ceux relatifs à leur traite ou trafic, très peu de connaissances sont disponibles sur l'effectivité de ces cadres. De même, l'engagement des organisations féministes dans ce dossier reste encore très limité. Cette subvention permet au Groupe de recherche sur les femmes et les lois au Sénégal (GREFELS) de lever ces insuffisances. Les chercheurs vont analyser des stratégies migratoires des jeunes filles et des femmes dans les deux pays, étudier les conditions de travail des travailleuses domestiques au Sénégal, investiguer le trafic transfrontalier des filles entre les deux pays et proposer des stratégies visant une meilleure protection des droits des migrantes.

Projet nᵒ

104891

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, February 15, 2008

Date butoir

Friday, August 26, 2011

Durée

30 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Thioune, Ramata Aw

Financement total

CAD$ 366,600

Pays

Afrique, Afrique de l'Ouest

Chargé(e) de projet

Mme Codou BOP

Institution

Groupe de Recherche sur les Femmes et les Lois au Sénégal

Pays d' institution

Senegal