Femmes indigènes : Emplois dans un monde numérisé (réunion de planification)

Selon la Commission économique de l’Amérique latine et des Caraïbes, la population indigène du Mexique, 17 millions de personnes indigènes, est la plus importante du continent. Hélas, ce segment de la population est mal représenté dans les indicateurs de scolarité à tous les échelons. Les données de l’Organisation de coopération et de développement économiques révèlent que plus de 20 % des jeunes travailleurs au Mexique possèdent un diplôme tertiaire, toutefois, la Banque mondiale estime que seulement 2,5 % des personnes indigènes atteignent ce niveau d’études.

Le Programme de renforcement scolaire pour les étudiants indigènes offert par le Conseil national de la science et de la technologie des états mexicains unis (CONACYT) a mis au point trois instruments destinés expressément aux étudiants de communautés indigènes qui souhaitent entreprendre ou poursuivre des études postuniversitaires. Ces instruments ont pour but de donner aux quelques femmes indigènes qui font des études universitaires l’occasion de poursuivre ces études en leur offrant de l’aide complémentaire pour obtenir de l’équipement et de la formation linguistique et pour faire des études postuniversitaires. Le CONACYT utilise également un outil appelé le bulletin Enlace Laboral qui permet aux boursiers, une fois leurs études terminées, d’établir des liens avec des employeurs. Les commentaires issus de cet instrument ont révélé que les boursiers ayant le plus de difficulté à accéder au marché du travail sont les femmes indigènes munies d’un diplôme d’études postuniversitaires.

Ce projet permettra de tenir une réunion de planification au Mexique en vue de concevoir un programme visant à aider les femmes indigènes titulaires d’un diplôme d’études postuniversitaires à accéder au marché du travail. À cette réunion, un groupe d’experts étudiera les aspects culturels, économiques et anthropologiques du programme, ainsi que sa probable orientation géographique. Les participants à cette réunion représenteront le secteur public et le secteur privé.

Projet nᵒ

108521

État du projet

Actif

Durée

6 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Ben Petrazzini

Financement total

CAD$ 78,200