Femmes et gouvernance locale - exploration de nouvelles possibilités

Les technologies numériques sont dotées d'un pouvoir de transformation et offrent aux femmes des pays en développement de nouveaux moyens de faire progresser la justice et l'égalité. Dirigé par l'organisme IT for Change, ce projet de recherche-action examinera la façon dont les technologies de l'information peuvent renforcer la participation citoyenne des femmes, rendre les institutions plus favorables et accroître la reddition de comptes.

Malgré deux décennies de lois et de politiques adoptées en vue de favoriser l'égalité des sexes, les femmes luttent toujours pour occuper une place légitime au sein des gouvernements et participer à la vie démocratique dans la plupart des pays en développement. La pauvreté et les sociétés patriarcales traditionnelles marginalisent la majorité des femmes. Cette situation les assujettit à des projets de développement verticaux imposés par des technocrates, qui ne les aident pas à renforcer leur identité collective ou à négocier pour obtenir plus de pouvoir.

Le projet de recherche proposé se déroulera dans cinq endroits répartis au Brésil, en Inde et en Afrique du Sud. Au moyen des technologies numériques, il permettra aux femmes marginalisées de négocier leurs rôles, de manière à obtenir une gouvernance plus partagée et à exercer activement leur citoyenneté. Les chercheurs utiliseront des modèles technosociaux - des aides technologiques qui influent sur la façon dont les gens interagissent les uns avec les autres - dans les différents contextes.

Le projet aidera à façonner la théorie et les connaissances pratiques sur les nouvelles possibilités qui s'offrent aux femmes et les difficultés qu'elles rencontrent alors qu'elles tentent d'exercer leur citoyenneté à part entière. Des groupes locaux apprendront à tirer parti des nouvelles technologies pour susciter le changement social et politique, et ils seront ainsi en mesure d'obtenir une plus grande ouverture et une meilleure reddition de comptes de la part des structures de gouvernance officielles ou non.

Projet nᵒ

106856

État du projet

Terminé

Date de début

Saturday, March 17, 2012

Date butoir

Tuesday, November 11, 2014

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Thioune, Ramata Aw

Financement total

CAD$ 500,000

Pays

Brésil, Inde, Afrique du Sud

Chargé(e) de projet

Graciela Selaimen

Institution

Instituto Nupef - Núcleo de Pesquisa, Estudos e Formação

Chargé(e) de projet

Anita Gurumurthy

Institution

IT for Change

Site internet

http://www.itforchange.net

Chargé(e) de projet

Desiree Lewis

Institution

University of the Western Cape

Site internet

http://www.uwc.qc.za