« Féminisation » de l’agriculture : Établir des faits probants pour détruire les mythes entourant les défis et les possibilités actuels

Des mythes et suppositions qui persistent concernant les femmes en agriculture entravent l’élaboration de politiques efficaces en matière de sécurité alimentaire. Il manque une compréhension systématique des possibilités et des risques qui touchent les femmes dans le secteur agricole et les chaînes de valeur agricoles, ainsi que des répercussions sexospécifiques de l’émigration des hommes. L’examen de la dynamique de la transformation agricole, c’est-à-dire l’exploration et la remise en question de ce qu’il est convenu d’appeler la « féminisation de l’agriculture », offrira des possibilités en ce qui concerne les décisions et l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes et empêchera la prolifération continue des mythes.

Ce projet vise à valider ou à remettre en question les hypothèses persistantes sur les femmes et la dynamique sexospécifique dans l’agriculture et les secteurs connexes, y compris l’agroforesterie, les systèmes agroalimentaires du poisson et d’autres domaines d’exploitation des ressources naturelles. Ce projet financera trois des neuf projets qui s’appuieront sur des données qualitatives et quantitatives pour analyser l’évolution des rôles et responsabilités des sexes en agriculture.

Le projet permettra de recueillir des données sur l’évolution de la dynamique sexospécifique dans l’agriculture et les secteurs connexes et de comparer les données sur la féminisation de l’agriculture dans les différents domaines et régions. Les questions à examiner comprennent, entre autres, la manière dont les femmes remettent en question leur identité sexuelle et de caste afin d’améliorer leurs moyens de subsistance. Les données probantes issues du projet fourniront des données à jour sur la sexospécificité et l’agriculture afin d’éclairer l’élaboration de politiques et de programmes plus pertinents.

Projet nᵒ

109177

État du projet

Actif

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sandra Gagnon

Financement total

CAD$ 247,300

Pays

Asie du sud, Sud du Sahara

Programme

Agriculture et sécurité alimentaire

Chargé(e) de projet

Bjorn Van Campenhout

Institution

International Food Policy Research Institute/Institut international de recherche sur les politiques alimentaires/Instituto Internacional de Investigaciones sobre Politicas Alimentarias

Institution Country

United States

Institution Website

http://www.ifpri.org