Faire tomber les obstacles entravant l’accès à Internet

La recherche 

Les chercheurs mettent donc au point un moteur de recherche en langage naturel donnant des réponses concises aux questions et éliminant la nécessité de recourir à de multiples processus interactifs comme c’est le cas avec les moteurs actuels. Ils s’inspirent d’une théorie novatrice, dite information distance theory, de même que de travaux antérieurs sur les systèmes en braille et les systèmes questions-réponses. Enfin, pour remédier à l’accès insuffisant à Internet, ils misent sur la facilité qu’ont de nombreux usagers de la téléphonie mobile en Chine d’accéder à Internet au moyen de la messagerie texte. 

Le projet a pour objectif général de réduire au minimum les facteurs qui empêchent les citoyens chinois d’obtenir de l’information par le truchement d’Internet. Les objectifs spécifiques sont les suivants.

  • Mettre au point un système en langage naturel capable de répondre à des questions simples et à un nombre raisonnable de questions complexes, système doté d’une interface en braille, d’une interface chinois-anglais permettant aux locuteurs chinois d’interroger le moteur de recherche dans leur langue pour qu’il effectue des recherches en anglais sur Internet et de recevoir des réponses en anglais et en chinois; il doit convenir aux usagers de la téléphonie mobile dont l’appareil n’a qu’une petite surface d’affichage.
  • Mettre sur pied à l’Université Tsinghua, en Chine, un centre d’excellence Canada-Chine sur l’obtention de l’information par le truchement d’Internet.
  • Exécuter des recherches sur les problèmes reliés aux interrogations factuelles, aux interrogations complexes et aux interrogations devant générer une liste, sur l’analyse des interrogations, sur l’analyse des solutions (réponses) et sur une nouvelle structure d’indexation de données pouvant convenir pour ce qui est de répondre aux questions posées.
  • Offrir à des étudiants des cycles supérieurs du Canada et de la Chine une formation en informatique axée sur des aspects précis, à savoir l’exploration de données, les moteurs de recherche, le traitement du langage naturel et les algorithmes de recherche.

Les résultats attendus 

Le projet vise à

  • mettre au point un moteur de recherche Internet en langage naturel de nouvelle génération destiné aux personnes ayant une déficience visuelle, aux usagers de la téléphonie mobile et aux citoyens chinois qui ne peuvent lire l’anglais;
  • créer un centre d’excellence Canada-Chine sur l’obtention de l’information par le truchement d’Internet;
  • offrir une formation en informatique à des étudiants des cycles supérieurs du Canada et de la Chine.

Chercheurs principaux 

Xiaoyan Zhu

Chaire de recherche du CRDI en technologie de l'information Université Tsinghua, Chine

Xiaoyan Zhu est professeure au département d’informatique et technologie informatique de l’Université Tsinghua, directrice adjointe du State Key Lab of Intelligent Technology and Systems de l’université et  directrice du Tsinghua-HP Multimedia Research Center. Spécialiste reconnue du traitement de l’information, ses recherches portent sur le traitement du langage naturel, les systèmes question-réponse, les systèmes informatiques pour les personnes ayant une déficience visuelle, la reconnaissance des formes, les réseaux neuronaux, l’apprentissage machine et la bio-informatique.

Les résultats ayant émané des recherches de Mme Zhu ont été commercialisés par Toshiba et Fujitsu et appliqués avec succès aux systèmes de conversion du chinois en braille. Ses travaux sur les moteurs de recherche en langage naturel ouvrent de nouvelles possibilités pour la recherche sur Internet. Elle a dirigé avec succès des programmes de recherche financés par le National Basic Research Program of China, le National High Technology Research and Development Program et la National Natural Science Foundation of China.

Mme Xiaoyan Zhu a signé, à titre d’auteure et de coauteure, plus de 100 articles et communications.

Ming Li

Chaire de recherche du Canada en bio-informatique Université de Waterloo, Canada

Ming Li est professeur d’informatique à l’Université de Waterloo et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en bio-informatique depuis 2002. Expert international en matière de mesure de la distance entre deux entités porteuses d’information, M. Li est membre de la Société royale du Canada, de l’Association for Computing Machinery et de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers.

En 1996, on lui a décerné l’E.W.R. Steacie Fellowship Award, et il a reçu la bourse Killam en 2001. En collaboration avec Paul Vitanyi, professeur à l’Université d’Amsterdam, M. Li a mis au point les applications de la complexité de Kolmogorov. Ses travaux portant sur la distance de l’information et la distance normalisée de l’information ont donné lieu à de nombreuses applications en matière de comparaison de documents, d’évolution du génome, d’analyse de séries chronologiques et de moteurs de recherche question-réponse.

Corédacteur en chef du Journal of Bioinformatics and Computational Biology, il est aussi rédacteur en chef adjoint du Journal of Compute Science and Technology, l’un des responsables de la préparation des textes du Journal of Computer and System Sciences et membre du comité de rédaction du Journal of Combinatorial Optimization.

Projet nᵒ

104519

État du projet

Actif

Date de début

Monday, June 1, 2009

Date butoir

Sunday, June 1, 2014

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

David O'Brien

Financement total

CAD$ 1,000,000

Pays

Chine

Chargé(e) de projet

Xiaoyan Zhu

Institution

Tsinghua University

Ming Li

Institution

Université de Waterloo, Canada