Façonnement de l'éducation, de la recherche et des politiques en matière de santé publique dans le monde arabe

Bien que le monde arabe ait connu un progrès économique considérable, progressé l'accès équitable aux services de santé ne s'est guère amélioré. Dans la plupart des pays, la majorité de la population ne jouit que d'un accès restreint aux services de santé de base. Ces services sont habituellement de piètre qualité et sont mal adaptés aux besoins locaux. La région est aussi très vulnérable aux changements environnementaux en raison de la rareté de l'eau, des conflits sociaux et politiques, de la pauvreté, de l'insécurité alimentaire et de la faiblesse des institutions. La production scientifique est faible et n'oriente que très peu le développement national et régional.

Les changements sociaux et politiques qui balaient la région permettent d'envisager des réformes. Ce projet aide la faculté des sciences de la santé de l'Université américaine de Beyrouth à réaliser un projet exhaustif et à long terme visant à renforcer la recherche en santé, à forger des partenariats et à améliorer l'éducation en santé publique dans le monde arabe. On cherche ainsi à accroître la production scientifique dans la région, à améliorer la pratique en santé publique et à encourager l'élaboration de politiques fondées sur des données probantes.

Pour favoriser la collaboration et le renforcement des capacités dans un éventail de disciplines, entre les établissements et outre-frontière, le Center for Research on Population and Health de la faculté entend servir de carrefour pour les réseaux régionaux. Il coordonne et renforce deux réseaux de recherche existants, l'un s'intéressant à la santé génésique (le Reproductive Health Working Group) et l'autre, à la lutte antitabac (le Tobacco Control Research Group), et est à mettre en place un nouveau réseau multinational sur l'agriculture, l'environnement et la santé. Parmi les autres sujets de recherche, mentionnons les maladies non transmissibles, le suivi des iniquités en matière de santé, et les répercussions de la guerre et de la crise de la gouvernance régionale sur la santé publique. On est à établir des centres de recherche qui se pencheront sur les aspects reliés aux politiques en ce qui concerne le renforcement de la santé publique et sur les besoins de formation des professionnels de ce secteur.

Projet nᵒ

106981

État du projet

Actif

Date de début

Friday, June 1, 2012

Durée

60 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sanchez-Bain, Walter Andres

Financement total

CAD$ 4,500,500

Pays

Moyen-Orient

Chargé(e) de projet

Iman Nuwayhid

Institution

American University of Beirut

Site internet

http://www.aub.edu.lb