Exclusion, violence et interventions communautaires dans des villes d'Amérique centrale

Pourquoi les collectivités urbaines où il existe des conditions d'exclusion sociale similaires affichent-elles des degrés de violence différents ? Des travaux visant à explorer cette question seront menés dans six villes de taille moyenne ou de grande taille du Costa Rica et du Salvador. Les chercheurs s'efforceront de déterminer si les collectivités peuvent influer sur le degré de violence par leur capacité de susciter et soutenir l'action collective.

Les chercheurs utiliseront à la fois des méthodes quantitatives et qualitatives pour examiner les liens de causalité complexes qui existent entre l'exclusion, les inégalités et la violence dans ces deux pays d'Amérique centrale. Ils formuleront des recommandations fondées sur des données probantes à l'intention des responsables des politiques, des praticiens et des collectivités. Ces recommandations indiqueront s'il est possible d'adapter les stratégies d'action collective afin de s'attaquer à la violence, aux inégalités et à la pauvreté en Amérique centrale, et comment procéder le cas échéant.

Le projet vise en particulier les objectifs suivants :
- définir une approche qui aide à expliquer le lien entre l'exclusion sociale et le degré de violence;
- cerner les facteurs qui encouragent les collectivités touchées par la violence à recourir à l'action collective;
- réunir des informations sur des expériences fructueuses qu'il y aurait lieu d'adapter à d'autres contextes où persiste un degré de violence élevé;
- analyser les valeurs, les institutions et les symboles (appartenant à l'imaginaire social) qui sont liés à la violence pour les principaux groupes sociodémographiques (déterminés selon le sexe, la race, l'âge);
- faire prendre conscience de la nécessité d'adopter des politiques publiques qui favorisent l'action collective, comme moyen de vaincre la méfiance, la peur et l'isolement résultant de l'exposition à la violence.

Ce projet s'inscrit dans l'initiative Villes sûres et inclusives, qui vise à constituer une assise de données probantes sur les liens entre la violence, la pauvreté et les inégalités en milieu urbain. Financée conjointement par le CRDI et le DFID, cette initiative cherche à cerner les stratégies les plus efficaces pour contrer ces phénomènes en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Projet nᵒ

107369

État du projet

Actif

Date de début

Friday, December 21, 2012

Date butoir

Wednesday, February 3, 2016

Durée

28 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Florencio Ceballos

Financement total

CAD$ 498,000

Pays

Costa Rica, EL Salvador

Chargé(e) de projet

Juan Pablo Pérez Sáinz

Institution

Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales/Latin American Faculty of Social Sciences

Pays d' institution

Costa Rica

Site internet

http://www.flacso.edu.ec/portal