Examen des méthodes d'analyse économique de l'adaptation dans les zones cruciales visées par l'IRCAAA

Financée par le CRDI et le Department for International Development du Royaume-Uni, l'Initiative de recherche concertée sur l'adaptation en Afrique et en Asie (IRCAAA) vise à procurer de solides données probantes en vue d'accroître la résilience des populations les plus pauvres et les plus vulnérables dans trois zones cruciales - les régions semi-arides, les mégadeltas et les bassins hydrographiques à forte densité de population -, en Afrique et en Asie. L'IRCAAA accorde des subventions à trois consortiums pour qu'ils se penchent chacun sur une zone cruciale.

Le présent projet vise à assurer que tous les consortiums soutenus par l'IRCAAA adoptent une approche et une méthode communes en matière d'analyse économique. Plus précisément, le projet contribuera à
- clarifier les problèmes d'analyse économique liés à l'adaptation dans les zones cruciales;
- favoriser la réflexion critique sur l'évolution de l'analyse économique de l'adaptation dans les zones cruciales et la façon dont elle est liée à d'autres aspects de la recherche sociale et de la recherche sur le climat;
- appuyer les nouveaux consortiums à l'aide d'information sur les méthodes d'analyse économique existantes et sur la façon dont leur intégration en une approche commune peut orienter les politiques et les pratiques d'adaptation;
- formuler des suggestions quant à d'autres formes de soutien qui aideront les consortiums à développer une approche commune et à produire les extrants de recherche.

Plusieurs pays touchés ont commencé à planifier l'adaptation, notamment en se dotant de programmes d'action nationaux aux fins de l'adaptation (PANA) au titre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (dont la Conférence des parties à la CCNUCC a approuvé la mise sur pied pour les pays les moins avancés). D'autres pays, qui ne sont pas tenus d'élaborer un PANA, conçoivent toutefois des stratégies nationales afin d'intégrer des activités d'adaptation dans leurs plans de développement.

Pour que ces initiatives réussissent et soient bénéfiques aux collectivités vulnérables, la recherche doit pouvoir produire des données probantes solides démontrant la contribution réelle des interventions visant l'adaptation et leur faisabilité économique, et mettant notamment en lumière la rentabilité potentielle des investissements privés et publics. Les chercheurs doivent fournir des estimations et des mesures fiables des coûts économiques de l'adaptation, fondées sur des sources allant des études de cas locales aux évaluations à l'échelle mondiale.

Les fonds serviront à financer la préparation de plusieurs études de cas individuelles concernant les coûts et les avantages de l'adaptation. Ces travaux incluront également une analyse des conditions qui déterminent la faisabilité et les coûts d'implantation d'options similaires dans différents pays et dans différentes zones cruciales. On examinera également les différences et les aspects communs de la mobilisation de ressources pour ces options.

Les consortiums élaboreront une méthodologie commune pour l'analyse coûts-avantages et l'analyse économique des options d'adaptation. Cela servira à éclairer les décisions en matière de politiques et facilitera la comparaison d'une région géographique à l'autre, ce qui fera en sorte que des interventions réussies puissent être reproduites dans le cadre de différents programmes et dans différentes régions.

Le projet inclura les activités suivantes :
- la sélection de consultants possédant une vaste connaissance des méthodes d'analyse économique dans les zones cruciales;
- l'examen d'analyses économiques récentes portant sur les coûts des changements climatiques ainsi que les coûts et avantages d'options d'adaptation;
- la comparaison des méthodes de recherche utilisées dans ces analyses;
- l'analyse des principales institutions s'adonnant à l'analyse économique de l'adaptation dans les zones cruciales;
- la proposition de différentes options d'élargissement du soutien consenti aux consortiums par l'IRCAAA.

Projet nᵒ

107466

État du projet

Completed

Date butoir

Wednesday, September 30, 2015

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Michele Leone

Financement total

CAD$ 43,270

Institution

International Development Research Centre/Centre de recherches pour le développement international/Centro Internacional de Investigaciones para el Desarrollo

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.idrc.ca