Examen des facteurs de réussite d'un développement rural durable grâce au modèle intégré de coopératives

Ce projet concerté examinera le rôle que pourrait jouer le modèle intégré de coopératives pour réduire la pauvreté et favoriser le développement dans les collectivités rurales de l'Afrique. Plus précisément, il vise à étoffer les connaissances sur la façon d'améliorer les moyens de subsistance et de réduire la pauvreté de manière durable dans les collectivités rurales. Il s'emploiera
- à améliorer les programmes de développement rural en Afrique et au Canada en réunissant de nouvelles connaissances sur l'application pratique du modèle intégré de coopératives;
- à évaluer la valeur ajoutée procurée par une approche intégrée du développement des coopératives comme outil de développement rural;
- à déterminer si le développement rural fondé sur des coopératives fonctionne mieux lorsque les coopératives sont intégrées et, le cas échéant, dans quelles conditions cette intégration donne les meilleurs résultats.

L'organisme principal, l'Association des coopératives du Canada (ACC), s'associera au Centre for the Study of Co-operatives de l'Université de la Saskatchewan, au Moshi University College of Co-operative and Business Studies (de la Tanzanie) et au Department of Agricultural Economics and Agribusiness de l'Université Makerere (de l'Ouganda).

L'ACC a appuyé la conception du modèle intégré de coopératives, en vertu duquel le soutien à la commercialisation et les services financiers sont intégrés, quoique distincts. L'ACC prévoit faire passer le modèle à grande échelle et soutenir son application dans de nouveaux contextes. Grâce à ce modèle, les membres des coopératives atteignent des buts tant individuels que collectifs, qui permettent d'accroître la production alimentaire, de se raccorder à des marchés plus vastes où les prix sont meilleurs et d'obtenir un accès à des services financiers abordables.

La recherche aidera à déterminer la valeur du modèle intégré en comparant des collectivités où il est en place à d'autres où l'on utilise des modèles différents. Il examinera des situations comparables au Canada, en Ouganda, en Tanzanie et au Rwanda. Les chercheurs évalueront la nature du milieu propice au modèle intégré et la façon dont on peut exercer une influence sur le contexte des politiques de manière à appuyer cette approche. On entend par milieu propice un ensemble de conditions connexes, notamment juridiques, économiques, politiques et culturelles, qui ont des répercussions sur l'aptitude des acteurs du développement à mener des activités soutenues.

Les résultats indiqueront si le modèle intégré de coopératives procure une valeur ajoutée aux collectivités en les aidant à atteindre leurs objectifs de développement et de réduction de la pauvreté (ou en les aidant d'autres façons inattendues). Ils déboucheront aussi sur des recommandations au sujet d'une application plus vaste du modèle. Les résultats intéresseront l'ACC, les membres de coopératives, les coopératives et d'autres praticiens du développement coopératif. Ils permettront aussi de mieux comprendre l'intégration des coopératives tant au Canada que dans les pays en développement.

Projet nᵒ

107107

État du projet

Actif

Date de début

Friday, March 1, 2013

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Mougeot, Luc

Financement total

CAD$ 450,000

Pays

Canada, Afrique de l'Est, Global

Chargé(e) de projet

Philippa Wiens

Institution

Association des coopératives du Canada

Site internet

http://www.coopscanada.coop