Évaluation de l’efficacité de la collaboration État-collectivités dans la réduction de la violence urbaine en Afrique du Sud

Axe de recherche

Les causes de la violence urbaine sont nombreuses et elles exigent des interventions à la fois à court et à long terme. Bon nombre de ces interventions prennent la forme de programmes de réduction de la pauvreté. Le présent projet de recherche a pour objet d’évaluer si ces interventions parviennent effectivement à réduire la violence dans trois villes d’Afrique du Sud.

Le défi

Il ressort d’études réalisées en Afrique du Sud au sujet des crimes violents que la pauvreté et les inégalités sont souvent des moteurs de la criminalité. Par contre, concevoir des politiques qui permettent de s’attaquer efficacement à ces causes profondes n’est pas chose facile. Les études révèlent que les crimes violents ne sont pas motivés par l’appât du gain, mais plutôt par les inégalités et l’exclusion. Il importe donc d’en apprendre davantage sur la manière dont les interactions entre les particuliers, la collectivité et la société expliquent divers degrés de violence.

La recherche

Le projet s’intéressera aux liens qu’entretiennent les populations touchées par la violence avec l’administration locale, les forces de l’ordre, les organismes oeuvrant au développement et les responsables communautaires. Les chercheurs recueilleront des données sur la perception qu’ont des membres de la collectivité de leurs rapports et interactions avec d’autres membres et groupes de la collectivité et avec les institutions qui ont une incidence sur leur capacité de vivre en paix. Le sexe, l’appartenance ethnique, l’âge et la situation économique seront d’importants critères au moment d’établir l’échantillon. Ce sont là des facteurs qui influent beaucoup sur la perception que chacun a de la sécurité des citoyens et de l’ampleur de la violence.

Le projet vise à

  • déterminer les stratégies les plus efficaces pour s’attaquer à la violence urbaine;
  • constituer, en Afrique du Sud, un réseau de chercheurs possédant des compétences et de l’expérience en recherche sur la violence urbaine dans les pays du Sud;
  • informer les responsables des politiques de l’Afrique du Sud et d’ailleurs des interventions les plus efficaces en matière de violence urbaine;
  • renforcer la capacité des collectivités de participer aux initiatives de prévention de la violence mises de l’avant par l’État.

Incidences escomptées

Le projet donnera lieu à la production d’articles destinés à des revues à comité de lecture, de rapports de recherche, de comptes rendus d’ateliers, d’énoncés de politique et d’un documentaire relatant les défis que pose la violence dans l’une des collectivités à l’étude. Un rapport de suivi-évaluation sera rédigé. Une conférence et des réunions d’information réuniront les parties prenantes à l’échelle locale et nationale. Enfin, des ateliers de formation et des ateliers de dialogue sur les politiques seront organisés afin de renforcer les capacités des chercheurs locaux.

Histoire à succès : Rendre les villes plus sûres grâce à l’emploi et à la rémunération (PDF, 208 Ko)

Projet nᵒ

107328

État du projet

Actif

Date de début

Monday, April 1, 2013

Date butoir

Friday, April 1, 2016

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Salahub, Jennifer

Financement total

CAD$ 525,010

Pays

Afrique du Sud

Chargé(e) de projet

Hugo van der Merwe

Institution

Centre for the Study of Violence and Reconciliation

Pays d' institution

Afrique du Sud

Site internet

https://www.idrc.ca/fr/hvdmerwe%40csvr.org.za