Évaluation de la dynamique de la transmission du Zika et des stratégies d’atténuation

Depuis qu’il a été détecté au Brésil en mai 2015, le virus du Zika s’est propagé rapidement dans l’ensemble de la région géographique d’Amérique latine et des Caraïbes où on retrouve les moustiques Aedes aegypti. L’association entre l’infection par le virus Zika et la microcéphalie (tête anormalement petite chez un bébé) et d’autres troubles neurologiques a incité l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à déclarer une urgence de santé publique de portée internationale en février 2016. En novembre 2016, compte tenu de l’atténuation de l’épidémie au Brésil, l’OMS a mis fin à l’alarme internationale, mais a souligné que la transmission du Zika et ses conséquences graves continueront de représenter un important problème de santé publique. On enregistre encore des lacunes au niveau des connaissances liées à la dynamique de transmission écologique, ou aux facteurs qui ont une incidence sur la propagation du virus Zika à l’interface des humains, des moustiques, et de leurs milieux, et à l’efficacité et aux coûts des interventions.

La transmission du virus Zika présente un défi unique et urgent qui oblige une réponse multidisciplinaire. Ce projet développera des collaborations multidisciplinaires et internationales avec des chercheurs du Canada et d’Amérique latine, en coopération avec l’Université des Andes. Ces partenaires mèneront des études de terrain en Argentine, en Colombie et en Équateur, visant à caractériser la dynamique de transmission écologique du virus Zika et de prévoir les zones à risque dans chaque pays, ainsi qu’à l’échelle de la région ALC. Ils concevront et évalueront les stratégies de lutte intégrées contre le Zika au moyen de simulations par ordinateur d’après les données recueillies pendant les études de terrain, ainsi que d’autres données provenant de collaborateurs et de la documentation spécialisée. Ils proposeront ensuite des interventions dans les zones de transmission dans les trois pays. Cette recherche abordera les sujets prioritaires de recherche critique en matière de Zika relevés par l’Organisation panaméricaine de la santé, évaluera les mesures de contrôle des moustiques, et fournira aux décideurs un outil pour déterminer rapidement les stratégies d’intervention optimales.

Projet nᵒ

108409

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Roberto Bazzani

Financement total

CAD$ 499,900

Pays

Argentine, Colombie, Équateur

Chargé(e) de projet

Camila Gonzalez Rosas

Institution

Universidad de los Andes

Pays d' institution

Colombia

Site internet

http://www.uniandes.edu.co