Étude de la portée pour une réponse « une santé » aux lacunes dans les connaissances dans la recherche de résistance aux antimicrobiens

La propagation de la résistance aux antimicrobiens a radicalement augmenté en raison de la surutilisation et de la mauvaise utilisation des antimicrobiens. Aussi les médicaments antimicrobiens perdent-ils rapidement de leur efficacité. Beaucoup des importantes réalisations en santé publique du dernier siècle sont à risque, y compris la réduction de la mortalité en raison de maladies infectieuses, l’accès accru aux services de santé et la disponibilité de médicaments sécuritaires, efficaces et abordables. Un récent rapport de la Banque mondiale indique que les infections pharmacorésistantes ont le potentiel de causer des torts économiques semblables, et vraisemblablement pires, que ceux de la crise économique de 2008. Les pires répercussions pourraient toucher les pays et les personnes les plus pauvres.

L’objectif du projet, mis en œuvre en partenariat avec la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (une composante du Groupe de la Banque mondiale), est d’élaborer un programme de recherche sur la résistance aux antimicrobiens pour les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Cela se fera à l’aide d’une analyse documentaire complète des recherches interdisciplinaires et axées sur l’intervention en matière de résistance aux antimicrobiens et liées à la santé humaine, à l’agriculture, à l’eau et à l’assainissement, à l’environnement, au commerce, à la sécurité alimentaire, à la croissance économique et à la pauvreté. Cette étude, qui comprendra une évaluation des actuelles lacunes de connaissances et des capacités existantes et des efforts en cours, accordera une attention particulière aux pays du Sud.

Par ailleurs, le projet déterminera et hiérarchisera les domaines de recherche les plus prometteurs afin de faire avancer le programme d’endiguement de la résistance aux antimicrobiens.

Projet nᵒ

108767

État du projet

Actif

Durée

10 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Renée Larocque

Financement total

CAD$ 750,000

Chargé(e) de projet

Alessia Thiebaud

Institution

International Bank for Reconstruction and Development

Pays d' institution

United States

Site internet

http://www.worldbank.org/en/who-we-are/ibrd