Étude comparative des transferts financiers intergouvernementaux en Inde et au Pakistan (ITT)

Aux Philippines, on estime à 14 % la proportion d'écoliers qui souffrent de malnutrition aiguë. Les écoles offrent des voies stratégiques et ciblées pour fournir une alimentation nutritive aux enfants et, indirectement, à leurs familles et leurs collectivités. Un projet de recherche d'une durée de trois ans (de 2012 à 2015) a mis au point et à l'essai un modèle de nutrition intégrée en milieu scolaire comprenant du jardinage bio-intensif, des aliments complémentaires et de l'éducation nutritionnelle dans la province de Cavite, aux Philippines. Les résultats ont révélé qu'une alimentation complémentaire utilisant du riz enrichi de fer et des légumes indigènes provenant des potagers scolaires avait considérablement amélioré l'état nutritionnel des écoliers malnutris. On a aussi constaté, chez les parents, une amélioration des connaissances, des attitudes et des pratiques relatives au jardinage et à la nutrition.

La phase 2 de ce projet permettra de peaufiner les méthodes d'opérationnalisation du modèle intégré et de mettre à l'essai des stratégies pour l'étendre à 58 écoles de la province de Cavite. On aura recours à deux différentes méthodes pour le passage à grande échelle. La première comportera des interventions auprès des écoles élémentaires publiques à un niveau infranational, tandis que la seconde s'adressera à des organismes nationaux, des responsables des politiques et des médias. La production de ressources pédagogiques, l'apprentissage et l'échange d'information au sein du réseau scolaire ainsi qu'une diffusion à grande échelle des résultats de la recherche partout dans la région aideront à renforcer les capacités au sein des établissements. Pour assurer la durabilité du modèle de nutrition intégré, le projet se penchera sur la façon dont le gouvernement local et le secteur privé peuvent appuyer la nutrition à l'école.

Le projet, d'une durée de 28 mois, est sous la direction de l'International Institute of Rural Reconstruction, en collaboration avec le Food and Nutrition Research Institute et le ministère de l'Éducation. On estime qu'il profitera à 93 000 enfants de 546 écoles.

Projet nᵒ

108084

État du projet

Actif

Date de début

Wednesday, January 20, 2016

Durée

18 mois

Agent(e) responsable du CRDI

BHATIA-PANTHAKI, SEEMA

Financement total

CAD$ 243,700

Pays

Asie, Inde, Sud et l'Asie centrale, Pakistan

Chargé(e) de projet

Asif Iqbal

Institution

Social Policy and Development Centre

Pays d' institution

Pakistan

Site internet

http://www.spdc.org.pk

Chargé(e) de projet

Manish Gupta

Institution

National Institute of Public Finance and Policy

Pays d' institution

Inde

Site internet

http://www.nipfp.org.in