Étude communautaire sur les causes de décès, liée au programme de santé des mères et des enfants et aux statistiques de l'état civil en Éthiopie

Bien que l'Éthiopie soit arrivée à réduire les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, les progrès ont été plus lents en matière de réduction des taux de mortalité néonatale (nouveau-nés) et maternelle. Environ 220 000 enfants et mères meurent chaque année en Éthiopie. Les causes de la plupart de ces décès demeurent inconnues étant donné que moins de 30 % des naissances et des décès sont enregistrés dans ce pays. En raison du manque de renseignements, il est difficile de prendre des décisions fondées sur des données probantes. Dans le cadre des efforts déployés à l'échelle nationale pour renforcer l'enregistrement des actes et des statistiques de l'état civil, ce projet a pour but de combler l'écart entre la théorie et la pratique en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants en Éthiopie en mettant à l'essai, à l'échelle nationale, un système de collecte de données et de suivi, bon marché et de grande qualité, sur les causes des décès. Cela permettra l'élaboration de solutions modulables pour combler des lacunes critiques en matière de mortalité maternelle et infantile, susceptibles d'influencer les efforts locaux, nationaux et mondiaux. Ce projet vise à créer un catalogue national en libre-accès pour les données relatives aux causes de décès à compter de 1990. Il fera aussi l'essai d'une plateforme appelée « Global Resource to Accelerate Accurate Death Estimation and Evaluation » (GRADE) afin de réduire les coûts tout en augmentant la qualité et la faisabilité des enquêtes sur les causes de décès. Ce projet accroîtra la qualité des données probantes locales afin d'aider à orienter les priorités éthiopiennes en faisant mieux connaître les causes des décès maternels, infantiles et néonatals. Il contribuera aussi à étoffer les nouvelles données probantes à l'échelle mondiale sous les auspices du Centre d'excellence pour le registre et les statistiques de l'état civil. Cela fait partie de la contribution du Canada aux travaux entrepris par l'entremise de la Global Financing Facility, qui sont axés sur les difficultés auxquelles sont confrontés de nombreux pays défavorisés lorsqu'il s'agit d'améliorer la santé des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents. Le projet fournira à l'Éthiopie ses toutes premières données représentatives sur les causes de mortalité néonatale et maternelle, qui serviront à mieux cerner les failles au sein des services de santé pour les mères et les enfants. Les données probantes établiront des liens entre les causes de mortalité et la santé maternelle et infantile, ce qui pourra servir à éclairer les futures politiques. On aidera ainsi l'Éthiopie à réaliser son engagement à réduire les décès évitables de 40 % d'ici 2030, comme le proposent les nouveaux Objectifs de développement durable des Nations Unies. Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'initiative Innovation pour la santé des mères et des enfants d'Afrique (ISMEA), un partenariat de 36 millions CAD sur sept ans financé par plusieurs bailleurs de fonds, dont Affaires mondiales Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada et le Centre de recherches pour le développement international.

Projet nᵒ

108029

État du projet

Actif

Date de début

Friday, January 1, 2016

Durée

54 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Mwai, Leah

Financement total

CAD$ 986,896

Pays

Éthiopie

Chargé(e) de projet

Wubegzier Mekonnen

Institution

Ethiopian Public Health Association

Site internet

http://www.etpha.org

Chargé(e) de projet

Prabhat Jha

Institution

St. Michael's Hospital

Site internet

http://www.stmichaelshospital.com