Établir un registre de santé reproductive normalisé en Jordanie pour améliorer la santé des mères et des enfants

L’absence de données fiables limite la capacité des fournisseurs de soins, des planificateurs et des membres de la collectivité à prendre des décisions éclairées pouvant avoir une incidence sur le bien-être des femmes et des enfants, surtout dans les populations vulnérables et sous-représentées. Ce projet appuie l’établissement participatif d’un registre de santé reproductive normalisé électronique. Ce réseau devrait relier des données sur la santé précises et actuelles provenant de centres de soins de santé primaires avec des hôpitaux et des organismes de planification à l’échelle des gouvernorats; les données seront ensuite retransmises aux collectivités du gouvernorat de Mafraq, en Jordanie.

Étant donné le nombre élevé de réfugiés syriens se trouvant dans le gouvernorat de Mafraq, le registre sera conçu pour servir aux populations de réfugiés et aux populations non réfugiées afin de répondre aux différents besoins en santé et de tenir compte du contexte social des divers groupes. Le projet servira à analyser les systèmes et les outils de collecte et d’utilisation des données sur la santé sexuelle et reproductive; à établir un système de registre normalisé électronique à l’aide d’approches participatives et de directives établies par l’Organisation mondiale de la Santé; à renforcer la représentation des groupes mal desservis de femmes, d’hommes et de jeunes dans les réunions des parties prenantes et les processus de gouvernance; à établir un tableau de bord des données et des analyses connexes; à évaluer la qualité et la fiabilité des données; et à renforcer les capacités des chercheurs et des décideurs.

Le projet aura principalement pour résultats une qualité et une exactitude accrues des données sur la santé, une meilleure intégration et interopérabilité des divers établissements de santé et un système de renvoi renforcé.

Ce projet est l’un de neuf projets s’étendant sur deux régions (l’Afrique de l’Ouest et le Moyen-Orient) et englobant deux thématiques (la santé sexuelle et reproductive des adolescents et les systèmes d’information sur la santé). Le projet est étroitement lié à la Politique d’aide internationale féministe du Canada, aux priorités stratégiques définies dans la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent (2016-2030) menée par l’Organisation mondiale de la Santé, et au Programme de développement durable à l’horizon 2030. Sa mise en œuvre est assurée par l’Eastern Mediterranean Public Health Network, basé en Jordanie.

Projet nᵒ

108674

État du projet

Actif

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Chaitali Sinha

Financement total

CAD$ 749,300

Pays

Jordanie

Chargé(e) de projet

Samar Abdelnour

Institution

The Eastern Mediterranean Public Health Network

Pays d' institution

Jordan

Site internet

http://www.emphnet.net