Enquête sur les attitudes de la population à l'égard des réformes du secteur de la sécurité dans le monde arabe

Une des constantes observées dans les fluctuations du Printemps arabe a été l'accroissement de l'influence de l'opinion publique sur les politiques publiques. Rares sont les domaines d'intérêt public qui ont eu autant d'échos que le rôle joué par les services de sécurité des États pour façonner et préserver des régimes non démocratiques. L'idée selon laquelle la principale responsabilité du secteur de la sécurité est de protéger et de préserver des régimes autocratiques est aujourd'hui largement discréditée. Les citoyens arabes réclament maintenant une réforme du secteur de la sécurité pour que les services de sécurité soient tenus de rendre davantage de comptes aux citoyens et à des gouvernements élus démocratiquement.

Grâce à des recherches appliquées par enquêtes, ce projet mesurera la réaction de la population à l'égard de l'évolution des services de sécurité en Égypte, en Iraq, en Tunisie et au Yémen de même qu'en Cisjordanie et à Gaza. Il cherchera à accroître le rôle de l'opinion publique dans les réformes du secteur de la sécurité en produisant de l'information fondée sur des données probantes concernant les perceptions de la population et, ce faisant, en encourageant la surveillance civile et la transparence du secteur. Plus précisément, il atteindra les objectifs suivants :
- constituer une base de connaissances cumulatives, comparatives et pertinentes sur le plan des politiques;
- documenter et exposer les cas d'exaction par les services de sécurité et promouvoir une plus grande reddition de comptes;
- mettre en relief les expériences des deux sexes et des minorités pour mieux comprendre l'aptitude du secteur de la sécurité à assurer la sécurité des personnes qui en ont le plus besoin;
- engager les hauts responsables des politiques dans une discussion au sujet des attitudes de la population et fournir des outils de surveillance pour que le secteur de la sécurité devienne plus juste et plus responsable dans le monde arabe;
- communiquer les constatations du projet aux responsables des politiques et aux parties prenantes par l'entremise de rapports, d'ateliers et de réunions;
- accroître, au sein des organismes partenaires dans les pays arabes ciblés, les compétences et les connaissances relatives à la réforme du secteur de la sécurité.

Le Palestinian Center for Policy and Survey Research, un think tank indépendant établi à Ramallah, dirigera la recherche. Le projet fera fond sur les travaux du centre en matière de réforme du secteur de la sécurité en Cisjordanie et à Gaza. Les chercheurs utiliseront des enquêtes pour cerner les perceptions et les attentes de la population à l'égard du secteur de la sécurité. Les enquêtes porteront avant tout sur le rendement et les capacités du secteur, sa réaction à l'évolution de la situation sur le terrain et l'efficacité de sa collaboration avec le secteur de la justice. L'équipe de recherche évaluera et documentera les points de vue des groupes vulnérables, y compris les femmes et les enfants, afin de mieux faire comprendre à quel point le secteur de la sécurité arrive
- à assurer la sécurité des personnes qui en ont le plus besoin;
- à répondre aux besoins en matière de sécurité publique plutôt que de défendre les intérêts de la classe dominante.

Les extrants de ce projet d'une durée de trois ans comprendront une série de rapports nationaux, des rapports comparatifs annuels et un index détaillé des perceptions du public à l'égard des secteurs de la sécurité dans la région.

Projet nᵒ

107463

État du projet

Actif

Date de début

Thursday, July 11, 2013

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

El-Rifai, Roula

Financement total

CAD$ 733,800

Pays

Égypte, Irak, Territoires palestiniens, Tunisie, Yémen

Chargé(e) de projet

Dr. Khail Shikaki

Institution

Palestinian Center for Policy and Survey Research

Site internet

http://www.pcpsr.org