Droits des femmes et droit coutumier

Ce projet de recherche-action s'intéressera aux points de jonction des coutumes et des droits dans un contexte où tant le droit coutumier que les droits de la personne sont reconnus et protégés en vertu d'une constitution. Les chercheurs examineront quel est l'impact de cette action réciproque sur les droits - et plus particulièrement les droits fonciers - des femmes noires vivant dans les anciens bantoustans d'Afrique du Sud. Pour ce faire, ils mèneront une enquête auprès de 3 000 femmes dans trois secteurs d'Afrique du Sud comportant des caractéristiques différentes, recueilleront les récits de vie de plusieurs d'entre elles, organiseront des groupes de discussion avec des hommes et des femmes, rencontreront des personnes-ressources clés et consulteront les archives. La recherche juridique connexe sera effectuée dans le cadre d'un projet mené en parallèle. L'accent sera mis plutôt sur le droit " vivant ", qui se transforme au fil de l'évolution de la société, plutôt que sur la version codifiée du droit coutumier contenue dans les lois et les jugements datant de l'époque coloniale et de l'apartheid. L'objectif : constituer un solide corpus de données probantes qui viendront soutenir (ou peut-être réfuter) les déclarations des femmes ayant participé aux audiences sur la Communal Land Rights Act (loi sur les droits relatifs aux terres communales), laquelle a été très contestée. Ces données seront ensuite utilisées pour appuyer les revendications des femmes à titre individuel, au sein de différents mouvements et dans la législation nationale.

Projet nᵒ

105387

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, December 15, 2008

Date butoir

Tuesday, February 15, 2011

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Alma, Eileen

Financement total

CAD$ 314,700

Pays

Afrique, Afrique du Sud, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Deborah Jean Budlender

Institution

Community Agency for Social Enquiry

Pays d' institution

Afrique du Sud

Site internet

http:www.case.org.za