Dorsale Internet ouverte en République démocratique du Congo : étude de faisabilité et plaidoyer

Du 7 au 10 février 2005, les représentants de cinq pays d'Afrique francophone (le Cameroun, le Maroc, le Niger, le Sénégal et la République démocratique du Congo - RDC) se sont réunis pour s'interroger sur les voies et moyens de dynamiser l'appropriation des technologies d'information et de la communication (TIC). L'objectif principal de la réunion était d'établir, pour chaque pays, une liste des priorités en matière de TIC et un plan pour influencer les politiques. En ce qui concerne la RDC, les participants ont retenu les trois priorités suivantes: la dorsale nationale, les réseaux urbains et le parc informatique. La dorsale nationale a été jugée priorité numéro un.

Ce projet vise à faire une étude de faisabilité portant sur la mise en place d'une dorsale Internet nationale en RDC. Les chercheurs vont identifier des stratégies et politiques appropriées de développement de l'infrastructure de même que la gestion de cette infrastructure sur le mode ouvert. Les résultats de l'étude seront proposés au gouvernement, au secteur privé, aux universités, aux médias, aux organisations non gouvernementales (ONG) et aux bailleurs de fonds, notamment par une campagne de plaidoyer.

Projet nᵒ

103846

État du projet

Terminé

Date de début

Friday, May 26, 2006

Date butoir

Monday, December 31, 2007

Durée

12 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Fourati, Khaled

Financement total

CAD$ 220,140

Pays

Afrique, République du Congo, Sud du Sahara

Chargé(e) de projet

Michel Lambert

Institution

Alternatives, Réseau d'action et de communication pour le développement international inc.

Pays d' institution

Canada

Site internet

http://www.alternatives.ca