Donner aux travailleurs du sexe les moyens de consigner les incidents de violence (Inde et Cambodge)

Dans la plupart des sociétés, le travail du sexe est fortement stigmatisé, et ceux qui le pratiquent sont en butte aux reproches, à la désapprobation et à la discrimination. Par conséquent, la violence faite aux travailleurs du sexe se voit peu, et dans certains contextes, elle est même tolérée. On dispose donc de très peu de sources de données fiables, éthiques et confidentielles sur la violence faite aux travailleurs du sexe telle que définie par ceux-ci. Des techniques numériques de défense des droits servent à consigner les violations des droits de la personne et à les communiquer aux décideurs, mais ces techniques ne sont pas encore appliquées systématiquement à la défense des droits des travailleurs du sexe. Ce projet repose sur l'hypothèse voulant que le fait de donner aux travailleurs du sexe les moyens de consigner les violations de leurs droits et de défendre leurs droits en recourant aux nouvelles technologies pourrait permettre de mieux cerner l'ampleur, les types et les auteurs des actes de violence, d'abus ou de discrimination commis envers eux, ainsi que les lieux où ces actes sont perpétrés. En collaboration avec des groupes de défense, à savoir le Durbar Mahila Samanwaya Committee de l'Inde et le Women's Network for Unity du Cambodge, les chercheurs tenteront de comprendre, par la recherche-action, comment les techniques numériques peuvent être utilisées pour consigner et signaler les violations des droits des travailleurs du sexe. L'objectif général est de donner aux travailleurs du sexe et à leurs organisations les moyens de prévenir les incidents d'abus, de violation de leurs droits et de discrimination dans l'industrie du sexe et d'y réagir.

Projet nᵒ

105928

État du projet

Terminé

Date de début

Monday, January 18, 2010

Date butoir

Saturday, June 30, 2012

Durée

24 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Sayo, Phet

Financement total

CAD$ 330,995

Pays

Asie, Inde, Sud et l'Asie centrale, Cambodge, Extrême-Orient

Chargé(e) de projet

Dirk Slater

Institution

Stichting The Tactical Technology Collective

Pays d' institution

Pays-Bas

Site internet

http://www.tactacticaltech.org