Données massives pour le développement et les objectifs de développement durable

Les données massives promettent d'améliorer la prestation des services gouvernementaux, de compléter les statistiques officielles, et de faciliter le développement dans des secteurs comme la santé, le développement urbain, les transports, et l'intervention humanitaire. Ce projet élaborera un programme et une plateforme de recherche pour élargir la discussion à l'échelle internationale sur l'utilisation des données massives pour le développement.

L'intérêt pour la capture et l'analyse de grands ensembles de données à des fins publiques, appelés données massives pour le développement, est récent. Il a atteint un sommet après 2015, quand on a réclamé une révolution des données pour tirer parti des sources de données afin de suivre les nouveaux Objectifs de développement durable des Nations Unies.

Les données massives n'ont rien de nouveau, mais jusqu'à récemment, compte tenu des limites de l'informatique, les super ordinateurs pouvant analyser d'énormes volumes d'information étaient l'apanage des grandes institutions. La baisse des prix et l'amélioration des fonctionnalités ont démocratisé l'utilisation des données, et des logiciels d'exploitation libre ont facilité l'analyse de données massives.

L'intérêt pour les données massives pour le développement a suscité une importante demande pour des informaticiens et des statisticiens capables de comprendre et d'analyser ces données. Sauf exception, la capacité de conceptualiser et d'analyser les données massives pour le développement dans les pays en développement est extrêmement limitée.

Compte tenu du manque de chercheurs dans le domaine, une bonne partie de la recherche provient d'institutions comme les Nations Unies, la Banque mondiale, les universités, et le secteur privé. Ce sont donc des intérêts extérieurs aux pays en développement qui déterminent les enjeux qui méritent d'être débattus. Dans ces pays, les scientifiques des données, les entrepreneurs en politiques, les responsables des politiques, les juristes, et les économistes interagissent rarement.

Ce projet vise l'élaboration d'un programme pour examiner le rôle des données massives à l'appui des 17 ODDs et des 169 cibles. Il servira aussi à recenser les intervenants dans les régions en développement, et à produire des rapports sur la façon de faciliter un programme de recherche et de politiques sur les données massives pour le développement.

Projet nᵒ

108316

État du projet

Actif

Durée

8 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Ruhiya Seward

Financement total

CAD$ 169,200

Pays

Mondial

Chargé(e) de projet

Sriganesh Lokanathan

Chargé(e) de projet

Sriganesh Lokanathan

Institution

LirneAsia

Pays d' institution

Sri Lanka

Site internet

http://www.lirneasia.net