Développement durable dans la steppe algérienne

La steppe algérienne s'étend sur plus de 30 millions d'hectares et constitue une zone tampon entre le désert du Sahara et la " ceinture verte " du nord du pays. La diversité et l'abondance relative des plantes fourragères de la steppe ont permis de procurer un moyen de subsistance à 15 % de la population et d'offrir une excellente source de viande rouge à l'ensemble de la population du pays. La steppe a toujours été gérée comme une ressource de propriété commune. Ces dernières années, toutefois, la sédentarisation de populations nomades a entraîné une surutilisation et une dégradation de la ressource. Ce projet vise à favoriser une meilleure gouvernance de la steppe algérienne et à améliorer les conditions socioéconomiques des familles dont le gagne-pain dépend de cette ressource. Les chercheurs tenteront de tirer des leçons des interventions antérieures de l'État dans la gestion de la steppe, notamment de comprendre les raisons de leur peu de succès, puis ils mettront à l'essai un ensemble de stratégies intégrées élaborées avec la participation de la commune de Sidi et de Hadj el Mechri, sise dans la steppe centrale.

Projet nᵒ

104555

État du projet

Terminé

Date de début

Wednesday, November 14, 2007

Date butoir

Saturday, October 1, 2011

Durée

36 mois

Agent(e) responsable du CRDI

Laamrani, Hammou

Financement total

CAD$ 389,000

Pays

Afrique, Algérie, Nord du Sahara

Chargé(e) de projet

Ali Daoudi

Institution

Centre de Recherche en Économie Appliquée pour le Développement

Pays d' institution

Algérie

Site internet

http://www.cread.edu.dz